Le virus Zika infecte directement les cellules cérébrales et évite le système immunitaire

Une nouvelle étude montre que le virus Zika infecte directement le système cérébral et il peut éviter la détection par le système immunitaire.


Une nouvelle étude montre que le virus Zika infecte directement le système cérébral et il peut éviter la détection par le système immunitaire.

Les chercheurs de l’UT Southwestern Medical Center rapportent que le virus infecte directement les cellules cérébrales qui vont devenir des neurones. L’équipe a utilisé une souche de Zika qui affecte les Amériques et elle a découvert qu’elle infecte 20 % des cellules en moyenne et elle peut éviter sans problème la détection par le système immunitaire sans oublier qu’elle peut se répliquer pendant des semaines.

Le système cellulaire que nous avons étudié reflète les conclusions des pathologistes qui étudient le tissu cérébral des enfants affectés et cela nous permettra de comprendre la manière dont Zika provoque des problèmes dans le cerveau selon le Dr John Schoggins, professeur adjoint de microbiologie à l’UT Southwestern.

Le se propage par des moustiques infectés et via les relations sexuelles. Chez les adultes, les symptômes sont bénins et ils incluent la fièvre, la douleur dans les articulations et des yeux rouges. Cependant, le virus Zika provoque une anomalie congénitale appelée microcéphalie et d’autres problèmes neurologiques tels que la perte de vision, de l’audition et un handicap de croissance chez les enfants dont les mères ont été infectées par le virus Zika pendant la grossesse.

Le CDC cite une série de questions sans réponse concernant le virus Zika. L’OMS considère que Zika est désormais une urgence de santé publique et un problème international. Parmi les questions sans réponse, on a la manière dont le virus provoque des dommages dans le foetus pendant la grossesse et comment Zika affecte les grossesses individuelles.

On avait suggéré que les effets néfastes du virus sont liés à sa capacité à infecter les cellules cérébrales, notamment les cellules qui vont devenir des neurones selon le Dr Schoggins. Nous avons démontré que les progénitures neurales peuvent être infectées par la souche de Zika qui affecte les Amériques. Nous avons trouvé que le virus Zika supprime certaines cellules qui sont des progénitures de neurones. D’autres cellules survivent à l’infection et la surprise est que ces cellules continuent de répliquer le virus pendant des semaines. De plus, le virus Zika est totalement invisible pour le système immunitaire et qu’il évite totalement la détection par l’organisme.

Source : Revue Cell Reports

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *