Le langage sifflé utilise les 2 hémisphères du cerveau


  • FrançaisFrançais



  • On pensait que seul l’hémisphère gauche du cerveau se chargeait de toutes les formes de communications. Mais une étude sur le sifflé montre que ce dernier utilise tout le cerveau.

    On peut dire qu’il s’agit des premiers Tweets. Un ancien sifflé qui ressemble aux chants des oiseaux utilise les 2 parties du cerveau. Et cela contredit l’idée que seul l’hémisphère gauche est important pour la communication. Le langage sifflé est toujours utilisé par environ 10 000 personnes qui habitent dans les montagnes au nord-est de la Turquie. Ce langage sifflé leur permet d’envoyer des messages à plus de 5 kilomètres.

    Les chercheurs viennent de démontrer que ce utilise l’hémisphère droit du cerveau qui était connu pour comprendre la musique. Jusqu’à récemment, on pensait que l’hémisphère gauche se chargeait de l’interprétation et de la compréhension du langage. Onur Güntürkün de la Ruhr University Bochum en Allemagne se demandait si les mélodies musicales et les fréquences des sifflements turcs nécessitaient l’utilisation des 2 côtés de leur cerveau. Son équipe a testé 31 siffleurs expérimentés en jouant des syllabes parlées ou sifflées sur leur oreille droite et gauche et en leur demandant ce qu’ils entendaient. L’hémisphère gauche dépend légèrement sur les sons qui sont perçus par l’oreille droite et vice-versa pour l’hémisphère droit. En comparant le nombre de fois où les siffleurs ont rapporté les syllabes qui ont été jouées sur leur oreille gauche ou droite, on pouvait mesurer la partie du cerveau qui était dominante. Les travaux ont été publié dans la revue Current Biology.

    Comme prévu, quand les syllabes étaient parlées, l’oreille droite et l’hémisphère gauche se chargeaient à 75 % de sa et compréhension. Mais quand les syllabes étaient sifflées, alors on avait une répartition parfaite entre les 2 hémisphères. Selon Güntürkün : Dans tous les langages, qu’il soit tonal, atonal ou le des signes, c’est toujours l’hémisphère gauche qui se charge de l’interprétation. Mais pour la première fois, noua avons une contribution égale des 2 hémisphères sur le langage sifflé.

    Les sifflements des îles Canaries

    Le chercheur estime que ces résultats montrent que l’hémisphère gauche n’est pas aussi indépendant qu’on le pensait pour comprendre le langage. Selon Diana Deutsch de l’université de Californie à San Diego, cette étude utilise un paradigme original et remarquable pour renforcer les arguments que les 2 hémisphères sont impliqués pour le traitement des différents composants du . Ces résultats confirment aussi une étude de 2005 qui a utilisé l’imagerie cérébrale pour montrer que les bergers dans les îles Canaries utilisaient les 2 hémisphères pour interpréter une forme sifflée de l’espagnol. Selon Sophie Scott de l’University College London : C’est pertinent avec l’idée que la forme du peut influencer les réseaux cérébraux qui sont nécessaires pour le traiter.

    L’ironie du téléphone mobile

    Güntürkün a déclaré que si un siffleur turc souffrait d’un AVC qui affecterait son hémisphère gauche, alors il serait capable de s’exprimer par rapport à un non-siffleur. Il soupçonne que l’hémisphère droit du siffleur l’aiderait à compenser ce type de handicap. Mais le sifflé disparait progressivement en à cause du téléphone mobile. Selon Güntürkün, vous pouvez propager et apprendre des rumeurs sur un téléphone mobile, mais vous ne pouvez pas le faire avec le sifflement, car toute la vallée l’entendrait par la même occasion.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Jacqueline Charpentier

    Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *