Etats unis : 5 % de la population mondiale, 31 % des tueurs de masse


  • FrançaisFrançais



  • Les États-Unis ne représentent que 5 % de la population mondiale, mais ils représentent 31 % de tous les tueurs de masse.

    En dépit de représenter seulement 5 % de la population mondiale, les États-Unis possèdent 31 % de tous les tueurs de masse allant de 1966 à 2012. Ce sont les résultats d’une étude qui a été présentée pendant la 110e réunion de l’ASA (American Sociological Association).

    Les États-Unis, le Yémen, la Suisse, la Finlande et la Serbie sont les 5 principaux où il y a le plus d’armes en circulation par personne selon un sondage de 2007 et mon étude a trouvé que les 5 sont classés parmi les 15 pays qui possèdent le plus de tueurs de masse dans sa population selon Adam Lankford, auteur de l’étude et professeur adjoint en justice pénale de l’université d’Alabama. Et non, ce n’est pas une coïncidence. L’étude de Lankford, qui a examiné la période de 1966 à 2012, se base sur des données provenant du rapport des tueries de la police de New York de 2012, sur celui du FBI concernant les tueries de masse et de multiples sources internationales. C’est la première analyse quantitative des tueries de masse dans le monde en sachant qu’une tuerie de masse se définit par la mort de 4 personnes au minimum dans la même attaque. De plus, ces tueries de masse n’incluent pas des incidents locaux tels que les guerres de gang, la prise d’otage ou les braquages.

    Mon étude fournit une preuve empirique, qui se base sur la mesure de 171 pays, que la disponibilité des armes à feu est le principal critère qui provoque les tueries de masse selon Lankford. Jusqu’à maintenant, on supposait uniquement le lien entre des armes à feu en circulation et la tuerie de masse, mais mon étude fournit une association directe entre les 2. Et une partie de l’étude a analysé la spécificité des tueries de masse aux États-Unis par rapport aux autres pays. Il a découvert que les tueurs de masse des autres pays avaient 3,6 moins de chances d’utiliser plusieurs armes à feu. Aux États-Unis, 50 % des tueurs de masse ont utilisé au moins 2 armes à feu.

    Lankford ajoute : Étant donné qu’il y a 200 millions d’armes à feu en circulation aux États-Unis, il n’est pas étonnant que les tueurs américains se baladent avec plusieurs armes que leurs homologues étrangers. Mais ce chercheur estime qu’il a été très surpris par le nombre de victimes des tueurs américains par rapport aux autres pays. Le tueur américain fait une moyenne de 6,87 victimes par tuerie tandis que les tueurs étrangers font 8,81 victimes. La raison est que les autorités américaines sont habituées aux tueries de masse et elles ont les capacités nécessaires pour réagir rapidement afin de minimiser le nombre de victimes comparé aux autres pays.

    Les tueurs américains de masse visent principalement les écoles, les usines et les bureaux tandis que les tueurs étrangers préfèrent les bases militaires et les points de contrôle. Même si l’étude de Lankford montre un lien direct entre la libre circulation des armes à feu, il y a sans doute d’autres facteurs qui font que les États-Unis sont les champions dans la tuerie de masse. Pour ce chercheur : L’environnement social des États-Unis impose à chacun d’atteindre les niveaux plus élevés de la réussite avec le mantra du Rêve Américain. Ceux qui échouent sont considérés comme des parias et cela provoque la dépression, la paranoïa, la schizophrénie et le narcissisme. Le mélange de ces différents troubles explique le niveau très élevé des tueries de masse aux États-Unis. Et quand des personnes qui sont confrontées à ce type d’environnement social ultra-compétitif mettent la main sur des armes, le résultat est prévisible.

    Les conclusions de l’étude sont simples : Les États-Unis pourraient réduire considérablement leurs tueries de masse dans leurs écoles et leurs entreprises s’ils réduisaient les armes à feu en circulation. Et on a aussi des preuves que la réduction d’armes à feu est efficace pour combattre les tueries de masse. De 1987 à 1996, on a eu 4 tueries de masse en Australie. 12 jours après qu’une attaque ait tué 35 personnes, l’Australie a passé une loi sur le contrôle des armes. Le gouvernement a lancé un programme de rachat des armes qui a permis de réduire les armes à feu en circulation de 20 %. Après ces lois, l’Australie n’a jamais connu une seule tuerie de masse à part les attaques terroristes qui ne sont pas incluses dans l’étude.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.