La NASA a choisi la nouvelle destination de New Horizons


  • FrançaisFrançais



  • 2014 MU69, c’est le nom du nouveau corps céleste qui sera visité par New Horizons à l’horizon 2019.

    New Horizons a enfin une nouvelle destination. Le a visité Pluton et la NASA vient de lui assigner une nouvelle destination qui est un objet dans la ceinture de Kuiper qui s’appelle 2014 MU69. Cet objet est à environ 1,6 milliard de kilomètres derrière Pluton. Même si le voyage vers Pluton a été parfaitement planifié, le reste du trajet était incertain. Les objets dans la ceinture de Kuiper sont attirants parce qu’ils sont composés de primitifs qui ’ont pas changé depuis la du système solaire il y a 4,6 milliards d’années. La NASA a étudié de nombreux objets dans cette ceinture depuis 2011. En 2014, le Hubble a détecté 5 cibles intéressantes, mais la NASA s’est concentrée principalement sur 2 objets célestes.

    2014 MU69 était la cible prioritaire parce qu’elle était la plus facile à atteindre. L’autre option, appelée PT3, était plus brillante et cet objet pourrait plus grand et plus intéressant. Mais les chances de succès étaient faibles pour cet objet plus éloigné. La NASA va diriger New Horizons vers 2014 MU69 avec 4 manoeuvres qui seront effectuées cet automne. Il atteindra 2014 MU69 vers janvier 2019. Mais cela dépendra des règles bureaucratiques qui régissent le financement de la NASA puisque la mission de New Horizons pour 2014 MU69 ne sera pas finalisée avant 2016 par la NASA. Mais étant donné le succès avec Pluton, cela ne posera pas trop de problème. La NASA envisage aussi une possibilité pour étendre la mission de New Horizons après 2014 MU69.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Jacqueline Charpentier

    Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *