Démission de l'astronome Geoff Marcy après les cas de harcèlement sexuel


  • FrançaisFrançais

  • Geoff Marcy a démissionné de l’université de Berkeley après le tollé général de la communauté scientifique sur son implication sur de nombreux harcèlements sexuels.



    Marcy est l’une des sommités mondiales sur la chasse aux exoplanètes et l’un des principaux analystes du télescope spatial Kepler. Kepler a permis de découvrir près de 2000 exoplanètes et Geoff Marcy était nominé pour le prix Nobel pour ses travaux dans ce domaine. Le vendredi 9 octobre 2015, Buzzfeed rapportait des accusations de 4 femmes sur le fait que Marcy avait eu des comportements physiques inappropriés de 2001 à 2010. Ces accusations ont lancé une enquête par Berkeley qui a averti Marcy qu’il serait suspendu ou licencié si cela se reproduisait.

    Les astronomes de Berkeley et d’autres universités ont réagi au quart de tour. Une lettre ouverte de 22 membres de la faculté demandait à l’université d’imposer des sanctions plus sévères. De plus, 2700 personnes ont signé une pétition en faveur de la victime. Désormais, Geoff Marcy a démissionné de son propre chef pour éviter une procédure longue et fastidieuse. Si Marcy devait être interrogé, alors il aurait fallu attendre au moins 3 ans pour qu’on puisse classer l’affaire et lui trouver un remplaçant.

    Marcy a également démissionné de son rôle de principal analyste du projet Breakthrough Listen qui consiste en un financement de 100 millions de dollars pour trouver des signaux des civilisations aliens.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.