Les pays les plus honnêtes et les plus malhonnêtes

Une recherche de l’University of East Anglia (UEA) démontre les pays les plus honnêtes et les pays les plus malhonnêtes sont très variables selon le test, mais également la perception des gens sur un pays. Ainsi, de nombreuses personnes ont considéré que la Grèce était le pays le plus malhonnête alors qu’il était dans la moyenne.


Les pays les plus honnêtes et les plus malhonnêtes

Cette étude suggère également que l’honnêteté est moins importante dans la croissance actuelle de l’économie que pendant les premières périodes de son histoire. L’étude a examiné l’honnêteté des personnes et si c’était lié au développement économique. L’étude s’est portée sur 1 500 participants provenant de 15 pays avec des expériences qui ont mesuré le niveau d’honnêteté.

La première expérience consistait à lancer une pièce de monnaie et à dire si c’était pile ou face. Si c’était face, alors le participant gagnait 3 ou 5 dollars. S’il y avait une grande quantité de personnes qui disaient que c’était face, alors cela indique que le pays est malhonnête. Ensuite, les personnes ont participé à un quizz musical et ils gagnaient de l’argent s’ils donnaient toutes les bonnes réponses. On leur a demandé de ne pas chercher sur internet et ils devaient cocher une case pour dire qu’ils avaient répondu par eux-mêmes avant de passer à la prochaine question. 3 des questions étaient tellement difficiles que les personnes auraient dû chercher la réponse sur le web. Et s’ils avaient répondu à plus d’une de ces questions difficiles, alors cela indiquait qu’ils avaient triché. Les données ont été comparées dans chaque pays. Les pays étudiés étaient le Brésil, la Chine, la Grèce, le Japon, la Russie, la Suisse, la Turquie, les USA, l’Argentine, le Danemark, l’Angleterre, l’Inde, le Portugal, l’Afrique du Sud et la Corée du Sud.

L’auteur de l’étude, le Dr David Hugh-Jones, de la School of Economics de l’UEA, a trouvé des preuves de malhonnêteté dans tous les pays, mais les niveaux ont été très variables. Par exemple, la malhonnêteté sur la pièce était de 3,4 % en Angleterre, mais de 70 % en Chine. Dans le quizz musical, les Japonais étaient les plus honnêtes suivis par les Anglais et les Turcs étaient les plus grands tricheurs. On a également demandé aux participants de prédire l’honnêteté moyenne sur les personnes provenant des autres pays concernant le test de la pièce. La question portait sur un ratio de 100 personnes. Et les croyances se sont révélées fausses concernant la perception de l’honnêteté provenant des habitants des autres pays.

Le Dr Hugh-Jones, un conférencier en économie, va présenter ces travaux pendant la conférence de London Experimental Workshop. Il a déclaré : On a trouvé des différences sur l’honnêteté entre les pays, mais c’est contraire à la perception des gens. La croyance sur l’honnêteté est contrôlée par des critères psychologiques tels que la projection de soi. De manière surprenante, les gens étaient plus pessimistes sur l’honnêteté de leurs propres compatriotes qu’envers les étrangers. Une explication possible est que les gens sont plus exposés aux actualités qui montrent la malhonnêteté de leurs propres compatriotes.

Dans le test de la pièce, la Chine, le Japon, la Corée du Sud et l’Inde étaient les plus malhonnêtes. Mais les pays asiatiques n’étaient pas plus malhonnêtes que les autres dans le quiz. Dans le quiz, le Japon était le plus honnête. Le Dr Hugh-Jones a déclaré que cette différence sur ces 2 expériences s’explique par les points de vue culturels sur ce type de test tels que le jeu d’argent plutôt qu’une vraie malhonnêteté.

Dans le test de perception sur la malhonnêteté, la plupart des gens ont déclaré que la Grèce était le pays le plus malhonnête dans le test de pièce, mais les résultats ont montré que la Grèce était la plus honnête. La Grèce était en milieu de tableau dans le test du quizz. L’étude a également démontré que les personnes malhonnêtes pensent que les autres sont aussi malhonnêtes et même si ces derniers proviennent de pays honnêtes. Les chercheurs ont déclaré qu’il y avait un intérêt grandissant sur les racines comportementales et culturelles de la croissance économique. Le Dr Hugh-Jones a découvert que même si l’honnêteté était liée à la croissance économique (les pays pauvres étaient plus malhonnêtes que les pays riches), cette relation était uniquement vraie avant les années 1950.

Je suggère que le lien est de plus en plus faible entre la croissance économique et l’honnêteté sur les 60 dernières années. Le chercheur estime que l’honnêteté est importante dans les pays avec des institutions corrompus et faibles. Dans ce cas spécifique, l’honnêteté est utilisée comme un contrat informel entre les habitants. Et à mesure que le pays pauvre devient riche et que les institutions deviennent plus fortes, ce contrat informel n’a plus de raison d’exister et la culture d’honnêteté disparait progressivement, car elle n’est plus nécessaire à la croissance économique.

La perception de l’honnêteté a été l’expérience la plus importante. L’étude a montré que la plupart des perceptions des participants sur les étrangers étaient fausses. Et de ce fait, cela peut avoir un impact considérable sur un pays qui a besoin d’une aide financière. L’exemple de la Grèce est frappant puisque tous les participants, des autres pays, pensaient que les Grecs étaient des voleurs et des tricheurs alors qu’ils ont été les plus honnêtes. Une perception qui a été aggravée par les médias qui ont déversé leur haine sur la Grèce.

Source : University of East Anglia

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *