Cette image montre tout le problème de la pollution en Chine

Cette image montre que toute la cote est de la Chine est recouvert par un brouillard de pollution. Les données montrent que le niveau de pollution est 20 fois supérieur aux normes de l’OMS.


Cette image montre tout le problème de la pollution en Chine

Parfois, vous avez besoin de prendre de la hauteur pour comprendre la taille d’un problème. Et cette image de la NASA sur le brouillard de sur la cote est de la est dramatique. Les niveaux de pollution ont atteint de tels niveaux ces dernières semaines que les autorités ont déclenché l’alerte orange qui est le second palier de danger sur une échelle de quatre. Les niveaux de pollution sont 20 fois supérieurs aux normes préconisées par l’OMS. C’est le niveau le plus élevé pendant toute cette année 2015. Les gens sont obligés de rester chez eux, les sites de construction sont à l’arrêt et les usines sont fermées. Et on ne peut rien faire à part attendre que le brouillard de pollution se dissipe.

Selon la NASA, de nombreuses particules dans l’air pollué sont des aérosols sulfatés qui proviennent de la combustion du charbon. Le charbon représente le tiers de la production énergétique de la Chine. En plus d’émettre du dioxyde de carbone, le charbon produit également du dioxyde de soufre. Le dioxyde de soufre peut créer de l’acide sulfurique quand il est mélangé à de la vapeur d’eau dans l’air. De plus, les températures anormalement basses de la Chine aggravent le problème. Les citoyens abusent du chauffage qui est souvent alimenté par le charbon.

Une image montrant l'ampleur de la pollution en Chine

L’image ci-dessus a été prise le 30 novembre 2015 par le Visible Infrared Imaging Radiometer Suite (VIIRS) à bord du satellite Suomi NPP de la NASA. Selon l’agence, l’image montre des nuages de pollution très denses. Les zones lumineuses sont des nuages ou de la fumée et ils sont noirs ou jaunes à cause de la pollution. D’autres régions sans nuages sont recouvertes par un brouillard de pollution qui recouvre entièrement les villes. Le jour où cette image a été prise, le niveau de particules dangereuses dans l’air était de 666. Pour vous donner une idée, un niveau au dessus de 300 aux États-Unis peut provoquer de sérieux problèmes pour la santé. Le niveau maximum pour les USA est de 500.

La Chine seule ne saurait être tenue responsable pour sa pollution. Elle est obligée de produire à une cadence infernale pour satisfaire les demandes des habitants des pays riches. Mais cette pollution a un petit avantage. Le sulfate qu’elle contient peut refléter la radiation solaire et cela baisse légèrement le réchauffement climatique. Et c’est toute l’ironie. Ce brouillard est capable de neutraliser certains effets dangereux du réchauffement climatique, mais c’est au prix de la vie de la population chinoise.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *