Alerte rouge pour la pollution à Pékin

La ville de Pékin vient de passer en alerte rouge sur le niveau de pollution. C’est le niveau le plus élevé de pollution atteint par une grande ville.


Alerte rouge pour le niveau de pollution à Pékin

Pékin vient de passer en alerte rouge sur son niveau de . La ville est devenue quasi invisible à cause du manteau lourd et noir du brouillard de la . L’alerte rouge est la plus élevée sur une échelle de 4 et elle a été introduite en 2013. Les autorités vont maintenir cette alerte jusqu’à jeudi lorsqu’un courant d’air froid pourrait dissiper partiellement le brouillard de . Mais tant que l’alerte rouge est maintenue à Pékin, les écoles, les jardins d’enfants et les universités sont fermés. Tous les sites de construction sont à l’arrêt et certaines usines ont également suspendu leurs activités.

Pékin est quasiment à l’arrêt avec l’alerte rouge de la pollution

Les autorités de Pékin avertissent que la population doit réduire ses activités extérieures et si c’est vraiment nécessaire, alors les personnes doivent porter un masque. Pendant l’alerte rouge, la moitié des véhicules privés de Pékin ne peut plus circuler. Certaines autorités peuvent toujours circuler et 30 % des voitures gouvernementales sont également à l’arrêt.

Selon l’agence Xinhua, cette interdiction de circulation va peser très lourd sur le transport public de Pékin. Il y aura 2 millions de personnes supplémentaires qui devront utiliser les bus et les trains. La ville va ajouter 25 000 bus pour satisfaire la demande. Et Pékin n’est pas la seule touchée, car les municipalités de Hebei, Shandong, Baoding et Tianjin ont mis en place des mesures similaires.

La pollution a transformé Pékin en une chambre à gaz

L’alerte rouge était inévitable après l’alerte orange de samedi et la pollution prend des proportions catastrophiques puisqu’elle est visible de l’espace. Et cette alerte orange a suscité des critiques puisque le niveau de pollution était déjà 20 fois supérieur aux normes de l’OMS. Une alerte rouge indique un brouillard sévère pendant 3 jours.

Les résidents de Pékin ne voient pas de beaucoup de différences. Un résident a déclaré que ce n’est pas important qu’on soit en orange ou en rouge puisqu’on vit en permanence dans une chambre à gaz. La qualité de l’air n’est pas mieux puisqu’elle approche des 300 microgrammes dans l’échelle des particules en suspension 2,5 (PM2.5). Cette échelle mesure les particules fines d’un diamètre égal ou inférieur à 2,5 micromètres. Ces particules sont particulièrement dangereuses puisqu’elles peuvent se déposer dans les poumons. Pékin pulvérise les records sur cette échelle puisqu’elle a atteint les 976 microgrammes au début de ce mois.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *