Un post-doctorant meurt dans un incendie de laboratoire à l'université Tsinghua


  • FrançaisFrançais

  • Une explosion s’est produite dans un laboratoire d’une université de Pékin. Un post-doctorant est mort dans les flammes.


    Un chercheur post-doctorant meurt dans un incendie de laboratoire à l'université Tsinghua

    Le laboratoire a été détruit suite à une explosion et un incendie à l’université de Tsinghua à Pékin. Un chercheur post-doctorant est mort dans le département de Chimie le 18 décembre. La personne n’a pas encore été identifiée.

    Selon une annonce de l’université sur son compte Weibo, qui a confirmé la mort du chercheur, l’explosion s’est produite à 10h10 en heure locale. Des images partagées sur les réseaux montrent de la fumée provenant de la fenêtre au second étage de l’immeuble Ho Tim. Il se trouve au centre du campus universitaire de Pékin.

    L’université n’a pas fait de commentaires, mais elle a juste clarifié que l’incendie a été totalement maitrisé et tout le personnel a été évacué. La cause de l’incendie n’est pas encore connue. Les morts dans les laboratoires universitaires sont rares. En 2009, Sheri Sangji, âgé de 23 ans, est mort de brulures de 3e degré dans un incendie de laboratoire à l’université de Californie. Sangji utilisait une seringue pour extraire une susbstance chimique réactive appelée t-butyl lithium quand il a pris feu. L’université de Californie a payé 70 000 dollars pour renforcer ses normes de sécurité. Le chercheur en charge du laboratoire, Patrick Harran, a été le premier chimiste universitaire à faire face à des accusations criminelles pour un accident dans un laboratoire américain. En 2014, il a conclu un accord avec le procureur.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *