Les origines réelles de la légende du Kraken


  • FrançaisFrançais

  • Le Kraken est l’un des plus célèbres monstres mythologiques, mais cette légende s’inspire d’une créature bien réelle avec le calamar géant.


    La vérité sur la légende du Kraken

    Le Kraken est le plus grand monstre imaginé par l’homme. Dans le folklore scandinave, on disait que le Kraken hantait les mers depuis la Norvège jusqu’à l’Islande en passant par le Groenland. Le Kraken est connu pour attaquer les navires et de nombreux rapports pseudoscientifiques (incluant les rapports officiels de la marine) nous disent que le Kraken attaque les vaisseaux avec ses grands tentacules. La bête tournait autour des vaisseaux pour créer un malstrom afin de les emmener dans les profondeurs.

    Et évidemment, pour que la légende devienne croustillante, le Kraken doit aimer la chair humaine. Les légendes disent que le Kraken pouvait avaler tout l’équipage en une bouchée. Mais en dépit de sa réputation terrifiante, le Kraken pouvait donner beaucoup de poissons aux pêcheurs. Quand il venait des profondeurs, il rapportait d’énormes quantités de poisson sur son dos et on connait des pêcheurs héroïques qui sont allés baguenauder à côté d’un Kraken pour ne pas rendre bredouille.

    L’histoire du Kraken date de 1180 sur un rapport écrit par le roi Sverre de Norvège. Et comme toute légende, le Kraken a commencé avec un animal réel qui est le calamar géant. Pour les anciens navigateurs, la mer était traitresse et dangereuse et elle abritait des monstres inimaginables en son sein. La moindre rencontre avec un animal étrange donnait lieu à des dizaines de légendes.

    Le Kraken entre dans la science

    La force de la légende du Kraken s’est intensifiée et on trouve même sa trace dans les premières études scientifiques modernes au 18e siècle. Même Carl Linnaeus, le père de la classification biologique moderne, n’a pas pu éviter de le mentionner parmi les mollusques céphalopodes dans la première édition de son révolutionnaire Systema Naturae publié en 1735.

    Un calamar géant trouvé à Ranheim en Norvège par les professeurs Erling Sivertsen et Svein Haftorn

    Un calamar géant trouvé à Ranheim en Norvège par les professeurs Erling Sivertsen et Svein Haftorn

    Ensuite en 1853, on a trouvé un céphalopode géant sur une plage danoise. Le naturaliste norvégien Japetus Steenstrup l’a examiné scientifiquement pour décrire l’Architeuthis dux qu’on connait comme le calamar géant. Et la légende du Kraken est entrée officiellement dans la science. Après plus de 150 ans de recherche sur le calamar géant qui habite dans tous les océans, on a encore des débats s’il concerne une seule espèce ou plus d’une vingtaine. Le plus long calamar géant découvert faisait 18 mètres incluant la longue paire de tentacules. Mais la majorité des calamars géants sont de taille raisonnable. Les yeux du calamar sont essentiels puisqu’ils lui permettent de voir dans des profondeurs allant de 1100 à 2000 mètres.

    Comme d’autres espèces de calamar, l’Architeuthis a des poches dans ses muscles qui contiennent une solution d’ammonium qui est moins dense que l’eau de mer. Cela permet à l’animal de flotter dans l’eau. Cela signifie qu’il peut rester stationnaire sans avoir besoin de nager. Et la présence d’ammonium explique pourquoi le calamar géant n’a pas été pêché jusqu’à son extinction.

    Chasseur ou proie ?

    Depuis de nombreuses années, les scientifiques débattent pour déterminer si le calamar géant est un chasseur agile et redoutable comme le prédateur des légendes ou simplement un maitre de l’embuscade. Après des décennies de discussion, une réponse est venue en 2005 après une vidéo par des chercheurs japonais T. Kubodera et K. Mori. Ils ont filmé un calamar géant dans son habitant naturel dans le nord du Pacifique. Ils ont démontré que le calamar géant est un nageur puissant et rapide et qu’il utilise ses tentacules pour capturer ses proies.

    Une illustration de la bataille entre un Kraken et un cachalot

    Une illustration de la bataille entre un Kraken et un cachalot

    Mais en dépit de sa taille et de sa vitesse, l’Architeuthis possède un prédateur qui est le cachalot. La bataille entre ces 2 géants est fréquente puisqu’on trouve régulièrement des blessures sur les cachalots qui sont provoqués par les tentacules des calamars géants. Mais le calamar n’a pas suffisamment de muscles dans ses bras pour étouffer un cachalot. Et sa seule option est de fuir en lançant un nuage d’encre. On sait aujourd’hui que le Kraken n’est pas une légende, mais le calamar géant reste l’un des animaux les plus insaisissables ce qui contribue à alimenter l’aura de mystère qui l’entoure. Aujourd’hui encore, beaucoup de gens pensent que le calamar géant est juste un mythe. Et la preuve est que le Kraken est souvent cité dans la littérature ou le cinéma que ce soit dans des films comme Pirate des Caraibes ou le Choc des Titans.

    Source : The Conversation

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    No Responses

    1. boucherit dit :

      Un chasseur sous marin a apparement filmé un calamard geant il y a peu
      Images impressionantes mais QUI a donc libéré le KRAKEN ?
      Rire)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.