Pluton possède de l'eau gelée, beaucoup d'eau gelée

De nouvelles données montrent que Pluton possède une quantité phénoménale d’eau gelée. Et c’est de l’eau pure qui n’est pas mélangée avec du méthane ou de l’azote.


La planète Pluton est quasiment recouverte d'eau gelée pure

Les hivers sont plus rudes sur Pluton. Avec une période orbitale de 248 ans, l’hiver sur Pluton peut durer des décennies. Et quelle que soit la saison, Pluton possède des montagnes d’ gelée. Une nouvelle carte de la NASA montre qu’une grande partie de Pluton est recouverte d’eau gelée.

Et c’est assez nouveau pour les scientifiques. Auparavant, pour estimer la quantité d’eau gelée sur Pluton, ils comparaient la signature spectrale de la planète naine (la soupe de photons qui se reflète sur la surface de Pluton) avec un modèle de signature d’eau gelée pure. Le problème est que l’eau de Pluton est mélangée avec du méthane, de l’azote et du monoxyde de carbone qui cache l’eau pure. L’image sur la gauche au début de l’article montre cette partie de cache-cache de l’eau gelée avec les autres éléments.

La NASA a pu obtenir de nouvelles données en traitant des images, notamment celle de l’imagerie infrarouge de New Horizons. Plutôt qu’une image plate, les scientifiques avaient un cube digital de donnée avec des intersections représentant une large bande proche de l’infrarouge. Cela leur a permis d’isoler la glace qui n’est pas de l’eau tout en amplifiant l’eau gelée pure. Le résultat est l’image sur la droite au début de l’article. Toute la partie bleue sur Pluton représente de l’eau gelée quasiment pure.

Dans la nouvelle carte, la zone du coeur dans la plaine de Spoutnik est sans eau. Et c’est logique puisque la est globalement un immense glacier d’azote, de méthane et de monoxyde de carbone. Cela s’applique aussi à la partie nord de Pluton qu’on appelle la région Lowell.

Vue d’en haut, cette eau de Pluton nous semble homogène, mais en réalité, c’est comme les roches sur Terre. On a des montagnes, des pics acérés et des vallées qui sont composés d’eau pure gelée. Les autres types de glace sont plus volatiles et donc, plus vulnérables aux rares rayons du soleil qui atteignent l’orbite de Pluton.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *