Des "Cercles de fées" découverts en Australie


  • FrançaisFrançais

  • Des Cercles de fées ont été découverts en Australie. Ce sont des parties du sol asséchées qui ont une forme très particulière. On n’a aucune explication sur ce phénomène et on les trouvait uniquement en Namibie jusqu’à présent.


    Des cercles de fées ont été découvert en Australie. Ce sont des parties circulaires du sol qui sont dénuées de végétation qu'on trouvait uniquement en Namibie jusqu'à présent

    Les Cercles de fées intriguent les écologistes depuis des décennies. Ces parties circulaires du sol sans aucune végétation dans le sud de l’Afrique ont plusieurs caractéristiques. Vus du ciel, ils couvrent le paysage dans un pattern hexagonal similaire à une ruche. Le centre du cercle est dénué de plantes tandis que les bords sont entourés par des petites herbes ce qui donne l’impression que des petites fées se sont rassemblées en cet endroit. Est-ce qu’une toxine s’est accumulée dans le sol au centre ? Est-ce que ce sont des insectes qui détruisent les racines souterraines ?

    La cause n’est pas surnaturelle, mais il y autant d’explications que de scientifiques qui étudient le phénomène. L’année dernière, une étude de 10 ans par satellite sur la Namibie a montré que les cercles de fées apparaissent et disparaissent par rapport aux précipitations pluviales. Après des années humides, les cercles de fée diminuent en nombre et en taille. Les années sèches, on assiste à une augmentation jusqu’à ce que ça devienne trop sec et ils disparaissent de nouveau.

    Mais si les cercles de fées dans le sud de l’Afrique sont provoqués par un mécanisme universel plutôt que des causes locales et précises, est-ce qu’elles ne devraient pas apparaitre sur toute la planète ? Et en effet, c’est le cas. Dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les scientifiques rapportent aujourd’hui que les cercles de fées existent dans l’ouest de l’Australie. En dépit d’avoir des espèces de plantes et d’animaux complètement différents, les cercles de fées australiens ont la même distribution hexagonale. Un modèle informatique concernant les précipitations et la biomasse des herbes a généré les mêmes patterns de cercles de fée suggérant que c’est le même mécanisme qui est à l’oeuvre en Afrique et en Australie.

     

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.