Hubble dévoile des étoiles monstrueuses

Hubble dévoile un ensemble d’étoiles qui ont une masse qui fait des centaines de fois à celle du soleil. Et on ignore l’origine de leur formation.


Hubbe dévoile des étoiles gigantesques dans l'amas stellaire R136

L’amas stellaire R136 abrite déjà l’ la plus grande de l’univers, une géante qui fait 250 fois la masse du soleil. Désormais, les astronomes, qui observent cet amas en ultraviolet avec , ont découvert un total de 9 étoiles avec des masses équivalentes à 100 soleils. C’est la plus grande collection d’étoiles massives connue jusqu’à ce jour.

Cet ensemble d’étoiles monstrueuses est situé dans la Nébuleuse de la Tarentule (l’image de l’article avec R136 qui est sur la droite). Certaines étoiles se trouvent à 170 000 années-lumières. Ces étoiles sont très lumineuses, car ensemble, elles sont 30 millions de fois plus brillantes que le soleil. Et elles expulsent une masse équivalente à la Terre chaque mois. Mais leur formation reste un mystère, car la théorie actuelle des formations d’étoiles ne peut pas expliquer comment ces géantes peuvent se former à partir d’un effondrement de nuage de gaz et de poussière.

On a suggéré qu’elles se sont développées à partir d’une fusion d’une paire d’étoiles binaires. Mais l’équipe explique dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society (Lien vers le papier complet via Sci-Hub) que la fusion d’étoiles binaires n’explique pas ces étoiles géantes avec une telle proximité. L’équipe prévoit de continuer à observer R136 avec Hubble dans la lumière visible pour chercher des étoiles binaires qui peuvent fusionner afin de produire ces étoiles gigantesques.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *