Du marc de café recyclé pour des matériaux de route

Des ingénieurs ont réussi à transformer du marc de café en des matériaux pour construire des routes. Une approche qui permet d’économiser pour la construction et rénovation des routes.


Des chercheurs utilisent le marc de café comme un matériau de recyclage pour construire des routes

L’industrie du café produit des millions de données de marc de café chaque année dont la plupart finissent à la décharge. Mais Arul Arulrajah de la Swinburne University of Technology à Melbourne pense que ce matériau ne doit pas finir dans les déchets. Amateur de café, Arul a vu un serveur qui jetait le marc de café à la poubelle. Et il a pensé à étudier le marc de café d’un point de vue de l’ingénierie.

Arulrajah et ses collègues ont collecté du marc de café provenant des poubelles d’un café local et ils les ont séchés à une température de 50 degrés Celsius dans un four. Ils ont mélangé 7 composants du marc de café avec un autre produit résiduel de la fabrication d’acier qu’on connait comme le mâchefer et ils ont ajouté une solution d’alcaline pour coller le tout.

Ensuite, ils ont comprimé le mélange final dans des blocs cylindriques qui sont suffisamment solides pour l’utiliser sur des couches qui servent de fondations aux routes. Nous estimons que les déchets provenant des cafés de Melbourne peuvent être utilisés pour construire 5 kilomètres de route chaque année selon Arulrajah. Cela réduirait le traitement des ordures et la demande pour les matériaux de base qui provient des carrières. Étant donné qu’un kilomètre coute 4 millions d’euros en moyenne, ce type de recyclage permet d’économiser sur la rénovation des routes.

La recherche a donné de bons résultats, mais il reste à déterminer si les couts de recyclage sont suffisamment bas sinon on risque de gâcher les bienfaits de ce recyclage. Ce type de travaux fait partie d’une tendance grandissante pour utiliser des matériaux recyclés dans la construction.

Source : Revue Construction and Building Materials (Lien vers le  papier complet via Sci-Hub)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Pas de réponses

  1. HERITIER Bernard dit :

    Pourquoi utiliser de la matière organique dans les routes ?
    D’une façon générale on cherche plutôt des matériaux inertes et les mâchefers ou laitiers d’aciérie sont une source valorisée, en France en particulier.
    En tant que jardinier, je mets le marc de café dans mon jardin, une façon intelligente d’aérer les sols. La valorisation agricole me paraît plus pertinente qu’une application routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *