Des fossiles multicellulaires datant de 1,56 milliard d’années pendant la période du Milliard Ennuyeux

Une forme de vie multicellulaire, visible à l’oeil nu, a pu émerger 1 milliard d’années avant les théories actuelles sur les formes de vie complexes.


Une forme de vie multicellulaire, visible à l'oeil nu, a pu émerger 1 milliard d'années avant les théories actuelles sur les formes de vie complexes.

Des fossiles datant de 1,56 milliard d’années, découverts dans le nord de la Chine, représentent la meilleure preuve de l’existence de grands eucaryotes. Ce sont les conclusions du paléobiologiste Maoyan Zhu de l’académie chinoise des sciences et ses collègues dans la revue Nature Communications.

Les Eucaryotes, dont les cellules contiennent un noyau et d’autres membranes, sont présents dans tous les organismes vivants allant des plantes jusqu’aux personnes. Cette nouvelle découverte marque la période où les eucaryotes unicellulaires sont devenus des organismes multicellulaires capables d’exploiter l’énergie du soleil selon Shuhai Xiao de la Virginia Tech à Blacksburg. C’est une découverte importante, car ces fossiles représentent l’une des transitions majeures dans l’évolution.

Les restes des premières formes de vie sont rares et difficiles à comprendre. Certains scientifiques datent l’apparition de la vie il y a 3,8 milliards d’années. Des roches au Groenland contiennent des traces de carbone qui pourraient être des restes cellulaires. De meilleures preuves viennent d’Australie avec des fossiles de microbe datant de 3,4 milliards d’années.

Les signes de la vie multicellulaire apparaissent plus tard, il y a 1,2 milliard d’années selon Zhu. Mais jusqu’à présent, on n’avait aucune preuve solide. On avait déjà trouvé un fossile assez grand, mais il datait seulement de 635 millions d’années. Les nouvelles découvertes de l’équipe, 167 fossiles dont certains font plus de 30 centimètres de longueur et 8 centimètres de diamètre, nous ramènent dans une ère bien plus ancienne à l’époque où l’oxygène était rare et où la Terre était très chaude.

Les fossiles sont compressés à la manière d’un tuyau d’arrosage qui serait passé sous les roues d’une voiture. En fait, ces organismes ressemblent aux algues qu’on trouve aujourd’hui dans les profondeurs des océans selon Zhu. Cette ancienne forme de vie a été préservée dans de l’argile. Dans la pierre, les chercheurs ont trouvé des cellules empaquetées et du carbone organique qui sont les preuves de restes cellulaires. Mais Zhu ne peut pas expliquer le fossé temporel entre sa découverte et d’autres organismes similaires, mais c’est sans doute lié à la préservation de ces matériaux très anciens.

Les scientifiques pensaient que ces organismes ont vécu pendant une période connue comme le Milliard Ennuyeux qui désigne une période caractérisée par un ralentissement apparent de l’évolution de la vie. On pensait qu’il ne s’était rien passé pendant ce milliard d’années, mais ces nouvelles découvertes prouvent le contraire.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *