Deepwater Horizon : La fuite a provoqué un blizzard de pollution

Un blizzard de pollution a bombardé le plancher océanique du Golf du Mexique après l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon.


Un blizzard de pollution a bombardé le plancher océanique du Golf du Mexique après l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon.

De la neige marine, un matériau organique qui flotte sur les couches supérieures de l’océan, a transporté la jusqu’au plancher océanique. En analysant les sédiments océaniques à 7,4 kilomètres de la plateforme, les chercheurs ont découvert que la suie provenant de la marée noire en flamme a continué à couler dans le plancher océanique 2 mois après que les incendies ont été éteints.

D’autres contaminants, tels que des fluides de forage, se sont propagé aux alentours 5 mois après que le puit ait été fermé. Au total, l’explosion de a déversé de 16 000 à 26 000 tonnes métriques de pollution dans l’océan profond. Cette pollution d’une ampleur sans précédent pourrait expliquer les ravages sur les poissons et le corail dans cette zone selon les conclusions des chercheurs.

Source : Revue PNAS (Papier complet via Sci-Hub)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

1 réponse

  1. Pollueur = payeur

    ces polleuur doivent payer et réparer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *