Je suis sceptique sur Rationalia, une nation gouvernée par la science

Neil deGrasse Tyson a proposé une idée d’un pays virtuel appelé Rationalia sur Twitter. Ce réseau social est connu pour déclencher les réactions les plus obscurantistes, mais Tyson se trompe lourdement en estimant qu’un pays rationnel gouverné par la science serait mieux que l’état des nations d’aujourd’hui. En fait, c’est même l’une des pires idées qu’on puisse imaginer.


Rationalia ou l'idée d'un pays gouverné par la science. Scientisme, quand tu nous tiens !

Imaginez une société du futur où chaque chose est parfaitement logique. Après tout, rien ne pourrait arriver de mal puisque tout est rationnel. Le est la selon laquelle la peut répondre à toutes les questions de la psyché humaine. Qu’est-ce qu’il y a après la mort, d’où venons-nous, où allons-nous. Les gens utilisent aussi le terme de pensée rationnelle, mais cela revient au même. Si seulement ces bigots de religieux pouvaient abandonner leurs croyances, alors nous pourrions utiliser la logique pour résoudre tous les problèmes.

La semaine dernière, l’astrophysicien Neid deGrasse Tyson nous offre un superbe exemple de scientisme quand il a proposé la création d’un pays virtuel mondial appelé Rationalia. Ce pays aurait une Constitution qui couvrirait tous les besoins de tous les habitants de la planète et toutes les politiques seraient basées sur le poids irréfutable des preuves scientifiques.

Tyson est peut-être l’un des hommes les plus intelligents de notre époque, mais n’est vraiment pas une idée intelligente. En fait, c’est même une idée très déraisonnable. Certes, une société où tout le monde se comporte de manière logique est attirante, mais si vous utilisez la logique pour imaginer une société basée sur la logique, alors elle ne peut pas exister.

Il y a toujours l’espoir, notamment quand les élites deviennent moins religieuses, que la science va faire plus que de donner des réponses au monde qui nous entoure. La science devrait nous apprendre comment vivre, pointant vers le salut que la nous promettait dans le passé. Et vous pouvez le voir dans n’importe quelle utopie laïque du 20e siècle que ce soit avec le 3e Reich, le marxisme scientifique ou la thèse de la modernisation du capitalisme occidental. Toutes ces utopies ont échoué lamentablement pour 2 principales raisons.

Une science défaillante

En premier lieu, les experts ne maitrisent pas toujours leur sujet comme ils voudraient le croire. Et la science peut se tromper lourdement. On pourrait vous citer des erreurs individuelles et sans impact réel tel que lorsque des scientifiques chinois, ne maitrisant pas l’anglais, parlent de création divine pour la main de l’homme ou les données truquées dans les études qui sont provoquées par la pression constante de résultats sur les scientifiques. Mais ce sont des problèmes internes à la science comme il y a en dans toutes les disciplines. Mais parfois, une étude peut tromper les scientifiques pendant des années.

Il y a 20 ans, 2 psychologues, Roy Baumeister et Dianne Tic, ont proposé une théorie appelée l’épuisement de l’ego. Elle stipule que la prise de décision épuise l’énergie mentale et qu’au fil du temps, une personne ne peut plus prendre de bonnes décisions si elle est épuisée sur le plan mental. Pour les non-scientifiques, cette idée peut aller de soi, mais la théorie a révolutionné la psychologie sur de nombreux aspects, car elle considère la volonté comme un muscle qui peut se fatiguer. Le papier décrivant la théorie a été cité plus de 3 000 fois et dans les années qui suivirent, des dizaines de scientifiques ont proposé des mesures de procédures similaires. Et cela nous a donné des études avec des conclusions parfois radicales. Des paysans pauvres en Inde pourraient être épuisés (PDF) mentalement dans la prise de décision d’acheter un savon. Des chiens pourraient perdre leur volonté (PDF) en contraignant leur nourriture. Des hommes blancs pourraient épuiser leur force mentale (PDF) s’ils discutaient des problèmes raciaux avec des noirs, etc.

La science avait l’habitude de ce type d’étude et elle a donc fait une méta-analyse en 2010 pour déterminer si toutes ces études étaient fiables. Selon les résultats, la théorie était fiable. Et cela a renforcé la théorie. Baumeister et un auteur du New York Times ont publié un livre, devenu Best-Seller, intitulé Willpower: Rediscovering the Greatest Human Strength. Dans ce livre, vous pouviez avoir des conseils pour remplir votre énergie mentale. Ainsi, vous pouvez consommer de la citronnade avec du vrai sucre et vous pourriez refaire le plein de votre énergie mentale. Mais en 2016, une équipe a lancé une vaste étude pour reproduire les fondations de la théorie. Et les résultats piquent. Ils n’ont trouvé aucune preuve que la volonté se comporte comme un muscle. Cette reproduction a concerné près de 2 000 personnes sur plusieurs continents, mais l’effet de l’épuisement de l’ego est proche de zéro. Le site Slate propose un bon dossier sur cette affaire. Mais on peut arguer que c’est la psychologie et on sait que cette discipline est loin d’être exacte.

Mais ces défaillances prouvent que la rationalité est subjective. Toutes les expériences humaines sont biaisées. Il n’y a aucun doute que la méthode scientifique fonctionne. Observation, hypothèse, expérience et reproduction ou hypothèse, expérience, observation. Cela fonctionne à chaque fois, mais il ne faut jamais oublier que les scientifiques et les experts sont aussi des humains. Les scientifiques peuvent interpréter la conclusion d’une étude selon leurs opinions personnelles et cela peut vous mener à conseiller de la citronnade pour remplir votre énergie mentale.

Mais surtout, ce n’est pas le rôle de la science de dicter le mode de vie des gens. Il est facile d’oublier que la science peut mener à des abominations. Dans l’histoire, de nombreuses personnes ont pensé qu’elles se sont comportées de manière rationnelle et logique, mais ensuite, elles ont réalisé qu’elles ont commis les actes les plus haineux parce qu’elles ont été influencées par des gens raisonnables et leurs preuves scientifiques.

La phrénologie prétendait déterminer le caractère de quelqu’un en étudiant la forme de son crâne. Sans surprise, les riches avaient un meilleur crâne selon cette pseudo-science. L’eugénisme était considéré comme de la science comme le darwinisme social et les pires justifications des régimes nazis et soviétiques.

Le racisme a aussi supporté par la science. Des scientifiques du 19e siècle avançaient des preuves pour justifier l’esclavagisme de l’Afrique, la suprématie blanche et réduire la reproduction sexuelle chez les classes inférieures. Il n’y a pas si longtemps, les psychiatres considéraient l’homosexualité comme une maladie mentale. Et un célèbre psychiatre nous donne une opinion de la plus belle eau sur le transgenre. Et on doit aussi mentionner le sexisme dans la science où certains pensent encore que les femmes ne sont pas faites pour les métiers du STEM.

Des vibrations positives

Tyson propose une idée radicale, car les États-Unis subissent le choc de la croyance et de la science de plein fouet. Il y a beaucoup de scientistes, beaucoup de religieux et très peu de scientifiques ou que leurs voix ne se font pas entendre. Les évangélistes ne rejettent pas la science en intégralité. Ils ont des problèmes avec certaines idées ou ils n’aiment pas certains scientifiques, mais on n’a pas de rejet complet de la science.

Mais quelle est la définition de la science ? La plupart des gens la définissent comme une exploration du monde qui nous entoure. C’est une description simpliste, mais pas suffisante pour construire un pays. La définition académique n’existe pas clairement, car chacun propose son idée. En fait, il est même difficile de définir des disciplines comme la chimie, la physique ou la biologie.

Qu’est-ce que le rationnel ?

Susan Haack, philosophe, argue que la base de la science est la pensée rationnelle. De nombreuses personnes vont hocher vigoureusement la tête sur cette définition ce qui nous ramène à la question : C’est quoi le rationnel ?

Les scientifiques, qui tentent de débattre avec les créationnistes, savent pertinemment qu’il est impossible pour les humains de se comporter de manière rationnelle. Nous sommes toujours informés par nos biais. Si on analyse la connaissance scientifique du créationnisme, alors on voit qu’il utilise de nombreuses preuves scientifiques, mais le nie la conclusion. La mécanique quantique a aussi eu son lot d’exploitations outrancières, notamment l’effet de la pensée sur la matière. Quand on lit les livres sur le sujet, 90 % du contenu se base sur des principes réels de la physique quantique, mais la conclusion sera totalement merdique #EffetBogdanov.

Il y a de nombreuses écoles créationnistes aux États-Unis. Vous avez des étudiants qui vont réussir leur examen sur la biologie, mais dans les questions liées à la Théorie de l’évolution, ils vont donner les réponses avec la mention Selon la croyance scientifique. Cela leur permet de ne pas trahir leur côté créationniste. Et paradoxalement, c’est une manière très rationnelle pour résoudre la contradiction entre leur foi et la science.

En fait, le créationnisme a beaucoup de choses en commun avec le scientisme même si Tyson ou Richard Dawkins ne l’admettront jamais. Les 2 vont commencer avec certains arguments tels que l’évolution ne peut pas être vraie pour le créationniste et la science a toujours raison pour le scientiste. Ensuite, ils vont construire toute leur argumentation sur ces principes fondamentaux. On commence avec des biais et on construit des preuves qui vont s’adapter à ces croyances de base.

Mais la science est auto-correctrice ! C’est vrai. La psychologie a résolu le problème de l’homosexualité, mais c’est précisément pour cette raison qu’on ne doit jamais se baser uniquement sur la preuve scientifique. On ne doit pas demander à la science de répondre à toutes les questions et on ne doit pas l’utiliser comme une massue pour détruire d’autres croyances.

La vérité relative

La science peut fournir des données, mais cela ne signifie pas que les données pointent vers la vérité. Les données nous fournissent une compréhension de la vérité. C’est pourquoi une loi physique ne signifie pas la même chose que la loi de la physique. La loi physique n’a pas changé depuis le début de l’univers, mais la loi de la physique a changé constamment en fonction des découvertes. Le problème est qu’un pays comme Rationalia devra uniquement se baser sur la loi de la physique.

La science propose des preuves et une conclusion possible. Mais l’application de l’étude relève du domaine politique, social et même religieux. Les scientifiques ne peuvent pas dire s’il est correct de tuer un enfant avec un handicap. Pourtant, les preuves sont là pour montrer que cet enfant ne pourra jamais avoir une vie facile. La science ne pourra jamais dire si ce choix est facile ou difficile ou qu’il est bon ou mauvais. Malheureusement, les scientistes refusent de le reconnaitre. La myopie du scientisme est similaire aux dogmes des religions qui sont dénoncés par les scientistes.

L’interprétation des conclusions scientifiques nécessite une sagesse que la science ne peut pas fournir. Toutes les autres prétentions sont irrationnelles.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 1,00 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *