Russie : une historienne de l’Église orthodoxe devient ministre de la Science

C’est plutôt incongru. Vladimir Poutine a annoncé qu’Olga Vasilyeva allait remplacer Dmitry Livanov, l’actuel ministre de la Science. Olga Vasilyeva est une historienne spécialisée dans l’Église orthodoxe.


Vladimir Poutine a annoncé qu'Olga Vasilyeva allait remplacer Dmitry Livanov, l'actuel ministre de la Science. Olga Vasilyeva est une historienne spécialisée de l'Église orthodoxe.

Le 19 aout 2016, le président Vladimir Poutine a annoncé qu’ allait devenir la nouvelle ministre de la et que , son prédécesseur allait devenir l’émissaire présidentiel du commerce avec l’Ukraine.

Durant son mandat de 4 ans, Dmitry Livanov a lancé une vaste campagne de réformes sur plusieurs instituts scientifiques. Il a notamment fusionné l’académie de la science, de la médecine et de l’agriculture sous une même agence fédérale. Cette fusion avait consterné de nombreux scientifiques russes qui avaient perdu leurs postes. La principale critique est que Dmitry Livanov n’avait pas consulté les scientifiques russes avant de procéder à la purge.

Notons que Poutine a suivi les recommandations de Dmitry Livanov sur la nomination d’Olga Vasilyeva. Livanov était également critiqué par population à cause de certaines mesures. Ainsi, les parents n’appréciaient pas d’acheter les livres scolaires qui étaient gratuits dans le passé.

Mais même si Livanov était controversé, la nomination d’Olga Vasilyeva indique un tournant décisif sur la politique scientifique de la . Olga Vasilyeva est une historienne spécialisée dans l’ et elle est connue pour vouer une admiration sans bornes à Joseph Staline… dont les réformes avaient provoqué des millions de morts à cause de la famine. Les scientifiques russes ont peur qu’Olga Vasilyevaa promeuve les croyances de l’Église Orthodoxe sur des décisions purement scientifiques.

Olga Vasilyevaa a déclaré que la religion n’allait pas interférer avec son travail en tant que ministre et que sa première tâche serait de vérifier la pertinence des réformes initiées par son prédécesseur. Malgré ses réformes agressives, Livanov était bien considéré par les scientifiques grâce à son attitude progressiste. Boris Shtern, un astrophysicien pour la recherche nucléaire au RAS Institute estime qu’il valait mieux avoir un adversaire comme Dmitry Livanov plutôt qu’une alliée comme Olga Vasilyeva.

Source : Interfax

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *