Des images détaillées du système stellaire Eta Carinae


  • FrançaisFrançais

  • Le système stellaire Eta Carinae (Êta de la Carène) est le plus massif dans notre galaxie. Et des images en haute résolution montrent des collisions de vents à une vitesse de 10 millions de kilomètres par heure.


    Le système stellaire Eta Carinae (Êta de la Carène) est le plus massif dans notre galaxie. Et des images en haute résolution montrent des collisions de vents à une vitesse de 10 millions de kilomètres par heure.

    Une étude menée par des chercheurs de l’institut Max Planck, du Trinity College Dublin et de la NASA a permis d’obtenir les images les plus détaillées du système stellaire Eta Carinae (Êta de la Carène). Ces images montrent notamment la collision des vents en fournissant des informations sur l’évolution et la mort des étoiles.

    Eta Carinae est le champion poids lourds de notre galaxie avec une puissance équivalente à 5 millions de soleils. Le système est entouré par la superbe nébuleuse de l’Homunculus qui contient les restes de matières émises en 1843 lorsqu’Eta Carinae était l’une des étoiles les plus brillantes dans le ciel.

    Au coeur de la nébuleuse, on trouve un autre monstre sous la forme d’une étoile compagnon. Cette étoile s’évapore pendant qu’elle orbite autour d’Eta Carinae. On voit des émanations très puissantes qui se percutent entre les 2 étoiles à une vitesse de 10 millions de kilomètres par heure. Les vents violents qu’on aperçoit dans Eta Carinae présagent la fin de sa vie pour devenir une supernova.

    L’équipe a utilisé une nouvelle technique appelée interférométrie qui combine la lumière de 3 grands télescopes pour obtenir des images très détaillées. Ces nouvelles observations d’Eta Carinae sont uniquement possibles avec les télescopes de l’Observatoire Européen Austral (ESO).

    On a des processus physiques très puissants qui se produisent quand les vents violents percutent dans Eta Carinae. Dans la région de la collision, le gaz chaud émet une grande quantité de lumière. Les astronomes utilisent cette lumière pour produire de nouvelles images. En dispersant et en analysant les images d’Eta Carinae, l’équipe peut déterminer le déplacement du gaz pendant la collision des vents.

    Source : Revue Astronomy and Astrophysics

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    La Rédaction

    L'équipe rédactionnelle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *