Et c’est reparti pour le LIGO


  • FrançaisFrançais

  • Le LIGO (Laser Interferometer Gravitational Wave Observatory) vient de repartir pour un nouveau tour. Plus sensible, on espère qu’il va détecter beaucoup plus d’ondes gravitationnelles dans les prochains mois.


    Le LIGO (Laser Interferometer Gravitational Wave Observatory) vient de repartir pour un nouveau tour. Plus sensible, on espère qu'il va détecter beaucoup plus d'ondes gravitationnelles dans les prochains mois.

    Le LIGO est de retour et il est plus performant que jamais. Le mercredi 30 novembre 2016, le LIGO est reparti pour un second tour.1 Et vu le succès fracassant de l’année dernière, on a de grands espoirs pour ce round d’observation qui va durer 6 mois.

    Les ondes gravitationnelles sont des « ondulations » de l’espace-temps qui se produisent pendant la rotation d’objets massifs. Même si elles ont été prédites par Einstein il y a plus de 100 ans, nous n’avions pas de preuves directes de leur existence avant l’année dernière. Le LIGO a détecté 2 ondes gravitationnelles dans les 4 premiers mois et un 3e signal qui est plus faible. Si la tendance continue, alors on devrait détecter 6 ondes gravitationnelles dans la première moitié de 2017. Mais étant donné que les détecteurs sont plus précis, alors on espère en voir bien plus.

    Après l’arrêt du LIGO en janvier 2016, les 2 détecteurs ont bénéficié d’une sensibilité supérieure de 25 %. Et au printemps prochain, on espère que le VIRGO, basé en Italie, va rejoindre les deux détecteurs du LIGO.2 On espère trouver précisément la source des ondes gravitationnelles et déterminer si ces sources ont émis de la dans les ondes conventionnelles.

    Avec ces sensibilités supérieures, les chercheurs espèrent observer plusieurs fusions de trous noirs ce qui permettrait de créer une carte de la distribution des trous noirs dans l’univers. Et si nous sommes très chanceux, alors on pourrait même voir des collisions entre des à neutron. L’un des objectifs ultimes est d’utiliser les ondes gravitationnelles pour examiner l’expansion de l’univers.

    Sources

    1.
    LIGO Resumes Search for Gravitational Waves. LIGO Lab | Caltech. https://www.ligo.caltech.edu/news/2016-11-30. Accessed December 1, 2016.
    2.
    Virgo. Virgo. http://www.virgo-gw.eu/. Accessed December 1, 2016.
    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...
    mm

    Jacqueline Charpentier

    Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *