Comme les humains, les macaques peuvent évaluer le rappel de leur mémoire

Une recherche suggère que comme les humains, les macaques peuvent évaluer leur capacité à se rappeler de leurs souvenirs. On pensait que cette fonction était propre aux humains.


Une recherche suggère que comme les humains, les macaques peuvent évaluer leur capacité à se rappeler de leurs souvenirs. On pensait que cette fonction était propre aux humains.
CREDIT : Yasushi Miyashita

Les chercheurs ont identifié une région cérébrale chez les macaques qui leur servent à évaluer le rappel de leurs souvenirs. Jusqu’à présent, on pensait que ce processus de , qui nécessite un niveau élevé d’introspection concernant sa propre cognition, était unique chez les humains. Mais cette étude suggère le contraire. L’évaluation de sa nécessite un accès à l’information concernant l’intensité des traces mémorielles. On ignore encore les structures cérébrales et les mécanismes neuronaux derrière ce processus et s’ils sont différent d’un rappel normal du souvenir.

Pour éclaircir ce problème, Kentaro Miyamoto et ses collègues de l’université de Tokyo ont créé un test de métamémoire dans lequel les macaques ont jugé de leur capacité à se souvenir d’expériences passées. Les animaux ont choisi des probabilités élevées sur le résultat d’un rappel de la mémoire quand ils étaient quasi certains que leur jugement de mémoire était correct. En utilisant ce test ainsi que la neuroimagerie, les chercheurs ont identifié une région précise dans le cortex préfrontal qui est associé à la prise de décision pour la métamémoire.

La désactivation de cette zone a provoqué un handicap sélectif sur la métamoire, mais pas sur la mémoire. Ces résultats ouvrent la voie sur les fondements neuronaux qui alimentent la en utilisant des modèles d’animaux puisque jusqu’à présent, la métamémoire était très difficile à évaluer chez les animaux.

Source : Revue Science (http://dx.doi.org/10.1126/science.aal0162)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *