Les foetus reconnaissent des formes similaires au visage dans l’utérus

Des chercheurs rapportent la première expérience dans laquelle ils démontrent que les foetus peuvent reconnaitre des formes similaires aux visages.


Une échographie 4D d'un foetus qui réagit à une forme similaire à un visage - Crédit : Kirsty Dunn & Vincent Reid
Une échographie 4D d'un foetus qui réagit à une forme similaire à un visage - Crédit : Kirsty Dunn & Vincent Reid

Il est bien connu que les jeunes bébés sont plus intéressés par les visages que par d’autres objets. Désormais, les chercheurs publient la première preuve dans Current Biology que cette préférence pour les visages se développe dans l’. En projetant la lumière à travers la paroi utérine des mères enceintes, ils ont constaté que les foetus de 34 semaines vont tourner la tête pour regarder des images semblables aux autres formes.

Les résultats sont les premiers à montrer qu’il est possible d’explorer la perception visuelle et la chez les bébés avant leur naissance. Nous avons montré que le foetus peut distinguer les différentes formes en préférant suivre le visage sur des formes non semblables selon Vincent Reid de l’Université Lancaster au Royaume-Uni. Cette préférence a été reconnue chez les bébés depuis de nombreuses décennies, mais on n’avait pas encore exploré la vision du foetus.

Reid a déclaré que les barrières techniques avaient empêché des études antérieures sur la vision et le comportement du foetus dans l’utérus. Mais ce chercheur et ses collègues ont compris qu’ils pouvaient surmonter ces défis. C’est possible grâce à une échographie 4D de haute qualité. Les scientifiques se sont également rendu compte qu’il est possible que la lumière pénètre à travers les tissus humains et dans l’utérus et donc que le foetus pouvait la voir.

Des chercheurs rapportent la première expérience dans laquelle ils démontrent que les foetus peuvent reconnaitre des formes similaires aux visages.

Crédit : Kirsty Dunn & Vincent Reid

Les chercheurs ont testé les réactions de 39 foetus à des modèles de lumière similaires à ceux présentés dans des orientations verticales et inversées. La lumière projetée s’est déplacée dans leur champ de vision alors que les chercheurs ont observé les réactions des foetus à l’aide d’une échographie 4D. Ces films d’échographie ont montré que les bébés en développement se retournaient pour regarder plus souvent des stimuli verticaux par rapport à ceux qui étaient présentés à l’envers.

Il y avait la possibilité que le foetus trouverait une forme intéressante en raison de la nouveauté du stimulus selon Reid. Mais si tel était le cas, nous n’aurions vu aucune différence dans la façon dont ils auraient réagi aux versions alignées et à l’envers des stimuli. Mais il s’est avéré qu’ils ont répondu d’une manière qui était très semblable aux nourrissons.

Les résultats suggèrent que la préférence des bébés pour les visages commence dans l’utérus. Il n’y a pas d’apprentissage ou d’expérience après la naissance. Les résultats confirment également que les foetus ont assez de lumière pour voir et avoir des expériences visuelles dans l’utérus. Cependant, Reid a déclaré qu’il décourage les mères enceintes de balancer des lumières brillantes dans leurs ventres.

Les chercheurs travaillent désormais à améliorer la source lumineuse utilisée pour préparer une exploration plus poussée de la perception et de la cognition du foetus dans l’utérus. Par exemple, les nouveau-nés peuvent discerner les nombres et les quantités. Et ils veulent savoir si un foetus au troisième trimestre possède également cette capacité.

Source : Current Biology (http://dx.doi.org/10.1016/j.cub.2017.05.044)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *