mercredi , 28 juin 2017

Kepler : 219 nouvelles exoplanètes et 10 qui sont similaires à la Terre

Le télescope Kepler propose 219 candidates d’exoplanètes dont 10 qui sont similaires à la Terre. Une étude révèle également 2 types de planètes les plus fréquentes.


Kepler : 219 nouvelles exoplanètes et 10 qui sont similaires à la Terre
Crédit : NASA/JPL-Caltech
L‘équipe du télescope Kepler a publié une liste de candidates concernant 219 exoplanètes dont 10 sont similaires à la Terre et qui sont en orbite dans la zone habitable de leur étoile. Il s’agit du catalogue le plus complet d’exoplanètes candidates qui provient des 4 premières années de données de Kepler. C’est également le catalogue final de Kepler dans son observation d’une partie du ciel de la constellation du Cygne.1

Avec la publication de ce catalogue, nous avons maintenant 4 034 candidates d’exoplanètes. 2 355 ont été vérifiés comme exoplanètes. On a 50 candidates d’exoplanètes similaires à la Terre et qui sont dans la zone habitable et 30 ont été vérifiés. De plus, les résultats suggèrent 2 groupes distincts de petites planètes. Ces résultats ont des implications importantes pour la recherche de la vie. Ce catalogue de Kepler servira de base à une étude plus approfondie pour déterminer la prévalence et la démographie des planètes dans la galaxie. Et la découverte des 2 populations planétaires distinctes montre que la moitié des planètes que nous connaissons dans la galaxie n’ont pas de surface et elles possèdent une atmosphère très profonde avec une telle pression qu’il est improbable de trouver de la vie.

Il s’agit de la 8e édition du catalogue des candidats de Kepler avec les données collectées au cours des 4 premières années. Ces données permettront aux scientifiques de déterminer les types de population planétaire allant des corps rocheux de la taille de la Terre aux géants de gaz de la taille de Jupiter.

Pour garantir qu’elle n’a pas manqué d’exoplanètes, l’équipe a introduit ses propres signaux simulés de transit de la planète dans l’ensemble des données et elle a déterminé si on a pu les identifier. Ensuite, les chercheurs ont ajouté des données qui sembleraient provenir d’une planète, mais qui étaient en fait de faux signaux pour garantir la fiabilité de l’analyse.

Ce catalogue est la base pour répondre directement à l’une des questions les plus intéressantes de l’astronomie : Combien y a-t-il d’exoplanètes comme la Terre dans notre galaxie ? Un groupe de recherche a utilisé les données de Kepler pour effectuer des mesures précises de milliers d’exoplanètes en révélant deux groupes distincts de petites planètes.2 L’équipe a trouvé une séparation très claire dans les tailles des planètes rocheuses comme la Terre et des planètes gazeuses plus petites que Neptune. En gros, les planètes les plus fréquentes dans notre galaxie sont des planètes rocheuses similaires à la Terre et des mini-neptune.

Nous estimons que cette étude classifie les planètes de la même manière que les biologistes identifient de nouvelles espèces d’animaux selon Benjamin Fulton de l’Université d’Hawaï à Manoa et auteur principal de la seconde étude. Le fait de trouver deux groupes distincts d’exoplanètes est similaire à la découverte de mammifères et de lézards qui composent des branches distinctes d’un arbre généalogique.

Il semble que la nature a l’habitude de créer des planètes rocheuses qui sont 75 % plus grandes que la Terre. Et pour des raisons qu’on n’arrive pas à comprendre, la moitié de ces planètes obtiennent une petite quantité d’hydrogène et d’hélium qui gonfle considérablement leur taille leur permettant de rejoindre la population de planètes qui a la taille de Neptune.

Sources

1.
NASA Releases Kepler Survey Catalog with Hundreds of New Planet Candidates. NASA/JPL. https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?release=2017-168. Accessed June 20, 2017. [Source]
2.
The California-Kepler Survey. III. A Gap in the Radius Distribution of Small Planets. arxiv.org. https://arxiv.org/abs/1703.10375. Accessed June 20, 2017.
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm
Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG