lundi , 24 juillet 2017

Regardez le développement d’un cancer dans une souris

Avec de nouvelles méthodes chimiques combinées à la technologie d’imagerie, les chercheurs peuvent avoir une cartographie du développement d’un cancer en métastase dans le corps.


Regardez le développement d’un cancer dans une souris
Des chercheurs au Japon ont développé une méthode pour cartographier le cancer à un niveau d’une seule cellule en utilisant des techniques chimiques pour voir le corps et les organes de la souris en transparence. En combinant leur préparation avec la technologie d’imagerie existante, ils ont pu voir les cellules cancéreuses qui se multiplient dans les organes incluant les poumons, les intestins et le foie. Les chercheurs ont observé ces cellules qui se déplaçaient à travers le corps pour former de nouvelles tumeurs dans des régions lointaines. Les travaux sont publiés dans Cell Reports.

L’étude démontre le potentiel de l’imagerie d’un corps en entier avec une résolution monocellulaire selon l’auteur Hiroki Ueda de l’Université de Tokyo. L’équipe de recherche a obtenu une résolution à une seule cellule pour les modèles de cancer qui se développent de différentes façons. Les images révèlent des colonies cancéreuses suffisamment détaillées pour calculer leurs formes, leurs volumes et leurs distributions et ce sont des caractéristiques essentielles à la distinction entre les modèles de métastase.

Par exemple, les chercheurs ont utilisé la plateforme pour générer une analyse complète de cellules pancréatiques qui se répandent dans le foie et dans l’abdomen. Un autre ensemble d’images montre une paire de poumons sains qui sont progressivement envahis par des cellules cancéreuses dans une période de 2 semaines tandis qu’une troisième cartographie montre les relations entre les cellules cancéreuses et les vaisseaux sanguins à l’intérieur du cerveau.

C’est un défi de cartographier des cellules cancéreuses individuelles pendant les métastases, car elles peuvent se disperser sur tout le corps. On peut les localiser en utilisant des protéines fluorescentes qui sont exprimées par ces cellules cancéreuses.

Compte tenu de cette difficulté, l’équipe de recherche a utilisé un mélange chimique appelé CUBIC (Clear Unobstructed Brain/Body Imaging Cocktail) qu’elle avait préalablement développé pour la préparation de l’imagerie intégrale et les chercheurs ont optimisé sa composition pour détecter et visualiser les cellules cancéreuses. Après avoir utilisé le mélange modifié pour nettoyer les tissus et les organes vitaux, les chercheurs ont pu détecter les signaux de fluorescence et localiser les cellules cancéreuses dans des endroits tels que le foie, le pancréas et les intestins.

Le nouveau protocole d’imagerie offre déjà une vision plus claire de certaines étapes mystérieuses de la métastase. En particulier, pour atteindre une nouvelle région dans le corps et se métastaser, une cellule cancéreuse doit naviguer dans la circulation sanguine en entrant et en sortant par les parois des vaisseaux sanguins.

La plupart des cellules cancéreuses ne sont pas si « chanceuses » et elles meurent au cours du voyage selon Kohei Miyazono de l’Université de Tokyo. Mais les images obtenues grâce à la nouvelle méthode suggèrent que les cellules traitées avec la TGF-bêta, une protéine qui régule la croissance cellulaire et la différenciation chez les humains et qui est produite en grande quantité par certains cancers, sont beaucoup plus susceptibles de survivre au voyage pour former de nouvelles tumeurs.

Avec ces recherches préliminaires, les chercheurs estiment que l’imagerie et l’analyse du cancer en utilisant le protocole CUBIC permettront de mieux comprendre les complexités et les nuances des voies métastatiques. La technique pourrait également éclairer les processus à une seule cellule liés à d’autres maladies ou à des domaines médicaux. Nous croyons que cette même stratégie s’appliquera à d’autres études biomédicales telles que l’auto-immunité et la médecine régénératrice dans lesquels les événements à une seule cellule jouent un rôle crucial selon Ueda.

Vidéo d’un cancer en métastase dans le corps d’une souris

Vidéo d’un cancer en métastase dans le cerveau d’une souris :

Source : Cell Reports (http://dx.doi.org/10.1016/j.celrep.2017.06.010)

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm
Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG