Les contrats prénuptiaux existaient déjà dans l'ancienne Égypte



La tendresse et l’amour ne durent jamais éternellement. La meilleure des romances peut devenir un cauchemar et un contrat prénuptial permet d’éviter de grosses déceptions. Des découvertes archéologiques montrent que les contrats prénuptiaux existaient déjà dans l’ancienne Égypte.

Les contrats prénuptiaux étaient fréquents dans l’ancienne Égypte. Les preuves archéologiques montrent qu’on mettait une énorme pression aux maris pour qu’ils signent ce type d’accord. Janet H. Johnson, professeur d’égyptologie et des langues orientales à l’université de Chicago, a expliqué que les contrats prénuptiaux dans l’Ancienne Égypte favorisaient les femmes. Par exemple, on peut voir sur un exemple de contrat, qui est affiché à l’institut oriental de Chicago, qu’après le , la doit recevoir 1,2 pièce d’argent et 36 sacs de grain chaque année pour le reste de sa . Et pour conclure l’accord, la femme doit payer 30 pièces d’argent pendant le mariage.

Ce contrat prénuptial est écrit sur un manuscrit d’une longueur de 2,5 mètres. Ce manuscrit date de 2480 ans et il prouve que pendant l’ancienne Égypte, les femmes étaient des négociatrices féroces et très talentueuses. Un autre contrat prénuptial de l’ancienne Égypte liste les biens que la femme amène dans le mariage. Et s’il y a un divorce, alors la femme doit recevoir une compensation conséquente. La chercheuse estime que la femme et sa famille mettaient une pression considérable pour que le mari signe le contrat.

Des contrats prénuptiaux en présence de témoins

contrat-prenuptial-ancienne-egypte_1

Si on regarde la procédure et les différentes négociations, on se rend compte que les contrats prénuptiaux de l’Égypte ancienne ne sont pas si différents de ce qu’on peut voir aujourd’hui. Le contrat prénuptial était écrit par un scribe et en présence de plusieurs témoins. Chaque partenaire écrivait sa demande et s’il y avait un accord, alors le Scribe les écrivait.

Les droits juridiques étaient avancés à cette époque. Chaque partenaire pouvait lancer une pétition pour le divorce et chacun pouvait poursuivre l’autre s’il y avait un litige dans le contrat prénuptial. Il est intéressant que les femmes dans l’ancienne Égypte ne travaillaient quasiment pas et leur subsistance se basait uniquement sur leurs hommes. Pourtant, les femmes de l’ancienne Égypte étaient pleinement intégrées dans le système judiciaire et chacun de leur droit était parfaitement respecté.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *