Qui étaient les Cananéens ?

Une recherche suggère que les Cananéens n’ont pas disparu et que leurs descendants sont les Libanais modernes. Mais l’analyse est limitée.


Une grande jarre funéraire qui contient les restes d'un Cananéen analysé dans l'étude - Crédit : Dr. Claude Doumet-Serhal - The Sidon excavation
Une grande jarre funéraire qui contient les restes d'un Cananéen analysé dans l'étude - Crédit : Dr. Claude Doumet-Serhal - The Sidon excavation

Il y a des milliers d’années, le peuple vivait dans une partie du monde qu’on peut situer aujourd’hui en Israël, en Palestine, au , en Syrie et en Jordanie. Ce peuple a établi une culture qui est devenue influente au Moyen-Orient et au-delà. Les Cananéens ont créé le premier alphabet et ils ont établi des colonies dans toute la Méditerranée et ils ont été mentionnés plusieurs fois dans la Bible. Mais qui étaient les Cananéens et qu’est-ce qu’ils sont devenus ? Est-ce qu’ils ont été anéantis comme le mentionne la Bible ?

Désormais, les chercheurs ont séquencé les premiers génomes des anciens Cananéens en les comparant avec ceux des personnes vivant au Liban. La preuve par l’analyse ADN publiée dans l’American Journal of Human Genetics montre que les cananéens n’ont pas disparu. À la place, ils ont survécu et ils sont les ancêtres des personnes qui vivent aujourd’hui au Liban.

Nous avons constaté que les Cananéens étaient un mélange de personnes locales qui se sont installées dans des villages agricoles pendant la période néolithique et des migrants de l’Est qui sont arrivés dans la région il y a environ 5 000 ans selon Marc Haber du Wellcome Trust Sanger Institute au Royaume-Uni. Les Libanais modernes sont vraisemblablement des descendants directs des Cananéens, mais ils possèdent également une petite proportion d’ascendance eurasienne via des conquêtes par des populations éloignées comme les Assyriens, les Perses ou les Macédoniens.

Le site de Sidon où on a trouvé le restes des Cananéens analysés dans l'étude - Crédit : Dr. Claude Doumet-Serhal - The Sidon excavation

Le site de Sidon où on a trouvé le restes des Cananéens analysés dans l’étude – Crédit : Dr. Claude Doumet-Serhal – The Sidon excavation

Marc Haber, Chris Tyler-Smith, et ses collègues sont parvenus à cette conclusion après avoir séquencé les génomes complets de 5 individus cananéens qui vivaient il y a près de 4 000 ans dans la ville libanaise moderne de Sidon. Ils ont également séquencé les génomes de 99 Libanais actuels. Ces séquences ont permis aux chercheurs d’analyser l’ascendance des Cananéens et d’évaluer leur relation avec les personnes vivant au Liban aujourd’hui.

Les chercheurs estiment que les nouveaux Eurasiens se sont mélangés avec la population cananéenne environ 3 800 à 2 200 ans au moment des nombreuses conquêtes de la région. Mais malgré leur histoire riche et tumultueuse, la majorité de l’ascendance des Libanais provient d’une population appartenant à la population cananéenne selon les chercheurs. Si l’hypothèse est confirmée avec de futures analyses, alors cela suggère une continuité substantielle dans la région depuis au moins l’âge du bronze et c’est une conclusion qui correspond au registre archéologique.

Les restes d'un cananéenn adulte au site de Sidon - Crédit : Dr. Claude Doumet-Serhal - The Sidon excavation

Les restes d’un cananéenn adulte au site de Sidon – Crédit : Dr. Claude Doumet-Serhal – The Sidon excavation

Quand on connait l’histoire très complexe de cette région au cours des derniers millénaires, il était assez surprenant que plus de 90 % de l’ascendance génétique des Libanais actuels proviennent des Cananéens selon Tyler-Smith. Les résultats mettent en évidence l’utilité des études génétiques pour élucider l’histoire de personnes comme les Cananéens. Les chercheurs estiment qu’ils souhaiteraient désormais comprendre l’histoire génétique antérieure et ultérieure du Liban et sa relation avec les régions environnantes.

Source : American Journal of Human Genetics (http://dx.doi.org/10.1016/j.ajhg.2017.06.013)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, average: 4,67 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

1 réponse

  1. rome dit :

    Bonjour,

    Les cananéens ne seraient donc pas des peuples noirs?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *