Découverte d’une production de fromage en méditerranée datant de 7 000 ans

Les chercheurs rapportent la découverte de poteries, ayant servi à la fabrication de fromage datant de 7 000 ans. C’est une production fromagère beaucoup plus précoce et elle a pu être une source importante de nutrition, favorisant l’expansion agricole.


Les chercheurs rapportent la découverte de poteries, ayant servi à la fabrication de fromage datant de 7 000 ans. C'est une production fromagère beaucoup plus précoce et elle a pu être une source importante de nutrition, favorisant l'expansion agricole.

Selon une étude publiée dans la revue PLOS ONE par Sarah McClure de l’Université d’État de Pennsylvanie et ses collègues, les acides gras détectés sur les tessons de sites archéologiques croates témoignent de la production de connue dans la région méditerranéenne.1

Une fabrication de fromage datant de 7 000 ans

L’accès au lait et au fromage est lié à la propagation de l’ en Europe depuis environ 9 000 ans. Mais jusqu’à présent, les preuves de la production de fromage en Méditerranée ne remontaient qu’au début de l’âge du bronze, il y a environ 5 000 ans. Dans cette étude, McClure et ses collègues ont analysé des isotopes stables de carbone d’acides gras conservés sur des tessons de deux villages néolithiques de la côte dalmate à l’est de la mer Adriatique et ont trouvé des preuves directes d’une production de fromage beaucoup plus précoce.

Le site archéologique de Pokrovnik lors de fouilles dans le village moderne de Dalmatie, en Croatie - Crédit : Andrew M.T. Moore

Le site archéologique de Pokrovnik lors de fouilles dans le village moderne de , en – Crédit : Andrew M.T. Moore

Les deux villages, Pokrovnik et Danilo Bitinj, étaient occupés entre 6 000 et 4 800 BCE et conservaient plusieurs types de poteries dans cette tranche d’âge. L’analyse a mis en évidence des traces de lait, ainsi que de viande et de poisson, tout au long de cette période et des preuves de présence de fromage vers 5200 BCE. Les habitants de ces villages semblent avoir utilisé des types de poteries spécifiques pour la production de différents aliments, les résidus de fromage étant les plus courants sur les rhytes et les tamis.

L’importance du fromage pour l’expansion agricole

Ces données indiquent que le fromage a été établi en Méditerranée il y a 7 200 ans, lorsque les produits laitiers fermentés, facilement stockables et relativement pauvres en lactose, auraient constitué une source importante de nutrition pour tous les âges dans les premières populations agricoles. Les auteurs suggèrent donc que la production de fromage et la technologie de la céramique associée étaient des facteurs clés favorisant l’expansion des premiers agriculteurs vers le nord et le centre de l’Europe.

Exemples de types de poteries du néolithique dalmate - Crédit : McClure et al., 2018

Exemples de types de poteries du néolithique dalmate – Crédit : McClure et al., 2018

Cette recherche présente les premières preuves de la production de fromage à travers les étapes identifiées de la fermentation laitière dans des contenants fonctionnellement spécifiques dans la région méditerranéenne il y a plus de 7 000 ans. Nous suggérons que la production de lait et de fromage parmi les premiers agriculteurs européens a réduit la mortalité infantile et a contribué à stimuler les changements démographiques qui ont propulsé les communautés agricoles vers les latitudes nordiques.

Sources

1.
Fatty acid specific d13C values reveal earliest Mediterranean cheese production 7,200 years ago. PLoS ONE. 10.1371/journal.pone.0202807″ target=”_blank” rel=”noopener noreferrer”>http://dx.doi.org/10.1371/journal.pone.0202807. Published September 3, 2018. Accessed September 3, 2018.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *