La maison de Frodon ? Découverte d'une chambre secrète de Hobbits alias les Hommes de Flores

Les hobbits ont vraiment existé ou plutôt c’est le surnom qu’on a donné à l’Homme de Flores, une espèce d’humains d’une hauteur de 1 mètre. On avait très peu de fossiles sur cette espèce, mais les chercheurs viennent de découvrir une chambre secrète qui pourrait contenir de nouveaux fossiles.



L’Homo floresiensis est devenu une sensation mondiale lorsqu’on l’a découvert il y a 10 ans. Les restes fragiles, découverts sur l’île de Flores en Indonésie, nous racontent une histoire remarquable d’une petite espèce faisant partie des premiers humains. Les Homo floresiensis étaient d’une hauteur de 1 mètre et ils ont vécu il y a 18 000 ans, soit très longtemps après que les autres espèces des premiers humains, incluant les Néandertal, aient complètement disparu.

Le débat continue toujours si les Hobbits étaient une espèce séparée ou simplement une sous-catégorie des Homo Sapiens. Certains estiment que les Homo floresiensis étaient atteints d’une maladie qui empêchait le développement de leurs cerveaux. On a trouvé un seul crâne de l’Homo floresiensis jusqu’à présent et son cerveau était de la même taille que celui d’un chimpanzé.

Une entrée secrète

Mais on pense découvrir de nouveaux fossiles pour clore le débat. Des recherches dans Liang Bua, la grotte où on a découvert les premiers fossiles des Homo floresiensis, n’ont rien donné à première vue. Mais sans doute parce qu’on cherchait au mauvais endroit. En 2006, Michael Gagan de l’Australian National University à Canberra et ses collègues ont visité la grotte et dans un des coins, ils ont trouvé une sorte de passage. Ce passage menait à une nouvelle chambre qui n’a jamais été découverte. [cite]10.1016/j.palaeo.2015.09.021[/cite]

L’équipe a désormais dégagé les parties supérieures du sédiment de la grotte Liang Bua. Ils ont découvert des restes d’animaux et des outils de pierre qui date d’un millénaire. Ces outils appartenaient sans doute à des humains modernes. Mais des couches plus profondes de la grotte pourraient contenir de nouveaux fossiles d’Homo floresiensis.

La maison du Hobbit ?

Les travaux de l’équipe montrent également que cette entrée cachée était en réalité l’entrée principale de la grotte il y a environ 200 000 ans. Cette entrée était séparée de celle de la grotte. Et cela pourrait indiquer que les Hobbits ont habité dans cette chambre avant que l’entrée soit bloquée.

Cette chambre cachée pourrait cacher le secret des Hobbits. À l’intérieur de Liang Bua, le sédiment et les preuves des Hobbits datent seulement de 100 000 ans. Mais étant donné que cette chambre secrète semble plus ancienne, alors on pourrait trouver un sédiment qui ne soit pas érodé et beaucoup plus vieux. Cela pourrait mener à l’origine de l’Homme de Flores et déterminer si c’est une espèce séparée. Par exemple, si on découvre un second crâne qui est similaire au premier, alors cela pourrait pointer vers une nouvelle espèce. Mais il faut être prudent et trouver de bons fossiles avant de crier à une nouvelle espèce selon Robert Martin qui travaille au The Field Museum à Chicago. Gagan, qui est spécialisé dans les anciens climats tropicaux, a déclaré que ces travaux montrent qu’on doit chercher absolument partout avant de clamer qu’il n’y a rien et de s’en tenir aux premières explorations.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *