Un squelette de Neandertal révèle le pattern de croissance de nos cousins

Une étude montre les différences dans le développement du cerveau chez le Neandertal en se basant sur un squelette d’un enfant parfaitement bien conservé. Le Neandertal pourrait avoir un développement cérébral plus prolongé ce qui expliquerait sa physiologie.


La grotte El Sidrón en Espagne - Joan Costa-CSIC Communication
La grotte El Sidrón en Espagne - Joan Costa-CSIC Communication

Une nouvelle analyse d’un d’enfant néandertalien bien préservé révèle que les Neandertals ont pu avoir une longue période de développement du cerveau par rapport aux humains modernes. 1 Une compréhension de nos cousins Neandertal peut fournir des informations importantes sur notre propre biologie. Les différences dans la taille du cerveau présentent un intérêt particulier. Certaines études ont proposé qu’un cerveau plus grand chez les Neandertals s’explique par un taux plus rapide de croissance postnatale précoce, mais d’autres ont proposé un taux de développement plus long à la place.

Dans cette étude, Antonio Rosas et ses collègues décrivent un squelette Neandertal juvénile du site d’, âgé de 49 000 ans, en Espagne. Le spécimen, baptisé , présente un mélange exceptionnellement bien conservé de dents pour bébés et adultes ce qui offre une occasion rare d’estimer un âge de décès à partir de marques dentaires quotidiennes. Ainsi, l’équipe a pu estimer que l’enfant est mort à 7,69 ans.

Le squelette d'un Neandertal dans la grotte El Sidrón - Crédit :  Paleoanthropology Group MNCN-CSIC

Le squelette d’un Neandertal dans la grotte El Sidrón – Crédit : Paleoanthropology Group MNCN-CSIC

L’analyse d’El Sidrón J1 révèle que certaines vertèbres n’avaient toujours pas fondu chez le Neandertal de 7 ans, mais ces mêmes vertèbres ont tendance à fusionner chez les humains de nos jours dans une période de 4 à 6 ans. Le cerveau d’El Sidrón J1 avait une taille d’environ 87,5 % de celle d’un cerveau adulte moyen après sa mort alors que les humains modernes ont tendance à avoir une taille du cerveau de 95 % par rapport à un adulte dans la même tranche d’âge. Les auteurs suggèrent que le schéma unique de la maturation vertébrale et de la croissance prolongée du cerveau pourrait refléter la forme et la physiologie du corps de Neandertal plutôt qu’une différence fondamentale dans le rythme global de croissance.

Sources

1.
The growth pattern of Neandertals, reconstructed from a juvenile skeleton from El Sidrón (Spain). Science. http://science.sciencemag.org/cgi/doi/10.1126/science.aan6463. Accessed September 20, 2017.
N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *