Catégorie : Archéologie

Un Semnopithecus priam, l'une des espèces de singes ciblées par les premiers humains qui se sont installés dans la grotte Fa Hien, au Sri Lanka - Crédit : O. Wedage 0

Chasseurs de singes : Homo Sapiens a colonisé l’Asie du sud en chassant les primates

Une nouvelle étude fournit des preuves directes de la chasse des singes arboricoles et d’autres petits mammifères par Homo sapiens il y a 45 000 ans dans la forêt tropicale humide du Sri Lanka. Cela montre sa capacité unique à s’adapter à n’importe quel environnement, aussi extrême que soit-il.

Cette image montre un scanner du fossile de Néandertal (à gauche) avec une empreinte endocrânienne allongée typique (en rouge) et un tomodensitomètre d'un homme moderne (à droite) montrant la forme endocrânienne globulaire caractéristique (en bleu) - Crédit : Philipp Gunz, CC BY-NC-ND 4.0 0

Les gènes de Néandertal donnent des indices sur l’évolution du cerveau humain

Nos crânes et nos cerveaux ronds (globulaires) sont un trait distinctif des humains modernes. Dans la revue Current Biology, des chercheurs rapportent que les humains actuels porteurs de fragments d’ADN néandertaliens particuliers ont une tête légèrement moins arrondie, révélant ainsi des indices génétiques sur l’évolution de la forme et des fonctions du cerveau moderne.

Le Sapa Inka Atahualpa, le dernier empereur de l'Empire Inca - Crédit : Wikimédia 1

Comment les Incas ont-ils gouverné, prospéré et et se sont effondré sans l’écriture alphabétique

L’absence de l’écriture alphabétique n’est pas une preuve qu’une civilisation est primitive, car les Incas ne l’ont jamais inventés tout en ayant une société très avancée. Mais sur le plan du rapport de force, il est évident que l’absence de l’écriture a provoqué l’effondrement des Incas face aux Européens.