Catégorie : Archéologie

Les restes squelettiques d'une ancienne Islandaise pré-chrétienne (1000 avant C.E.) - Crédit : Ivar Brynjolfsson / The National Museum of Iceland 0

Séparation et réunion de 2 anciennes populations aux Amériques

Une nouvelle étude génétique des individus anciens des Amériques et de leurs descendants contemporains révèle que deux populations divergeant l’une de l’autre il y a 18 000 à 15 000 ans sont restées séparées pendant des millénaires avant de se mélanger de nouveau. Cette reconvergence historique s’est produite avant ou pendant leur expansion vers le continent sud.

Reste d'un squelette montrant des signes de lèpre provenant du cimetière Odense St. Jørgen au Danemark qui a existé de 1270 jusqu'à 1560 - Crédit : Dorthe Dangvard Pedersen 0

Une origine européenne de la lèpre ?

Une étude vient de séquencer les plus anciens génomes de la lèpre avec le plus ancien remontant à 400 après l’ère commune. Les résultats suggèrent une diversité génétique plus grande que prévu des souches de lèpre à l’époque médiévale.