Une structure géante en forme d'anneau dans l'univers



Les scientifiques ont découvert une structure géante en forme d’anneau composé de GRBs (Sursauts de rayon gamma) dans l’univers.

Une structure en forme d’anneau d’un diamètre de 5 milliards d’années-lumières

Même sur une dimension cosmique, une distance de 5 milliards d’années-lumières est presque inconcevable. Pour comparer cette quantité physique monstrueuse, on peut dire qu’il faut 35 000 galaxies similaires à la Voie lactée pour couvrir cette distance. Mais on peut remercier une équipe d’astronomes américains et hongrois, car on sait maintenant qu’une telle structure existe dans l’univers. Les chercheurs ont trouvé un anneau de 9 sursauts de rayons gamma (GRBs), qui sont les phénomènes les plus brillants dans l’univers, qui possède un diamètre de 5 milliards d’années-lumières en possédant une forme quasi circulaire. Les scientifiques estiment qu’il y avait 1 probabilité sur 20 000 d’avoir une telle distribution de GRBs. Ils ont publié leurs travaux dans l’édition mensuelle de la Royal Astronomical Society [cite]10.1093/mnras/stv1421[/cite].

Lajos Balazs, du Konkoly Observatory à Budapest en Hongrie qui dirige l’équipe d’astronomes, ne peut pas cacher sa surprise lorsqu’il a découvert cette structure. Selon lui : Jusqu’à maintenant, on savait que seuls les objets GRBs possèdent une distribution spatiale dans l’univers observable. Tous les autres objets sont restreints à des parties précises du ciel. Notre découverte montre une structure qu’on n’a jamais vue auparavant. On savait qu’il y a des groupes GRBs d’une taille considérable, mais une structure circulaire aussi régulière était une surprise.

Une structure qui contredit le principe cosmologique

Et cette structure en forme d’anneau est suffisamment large pour contredire le principe cosmologique. Le principe cosmologique définit une taille théorique maximale de 1,2 milliard d’années-lumières pour les structures larges. Les chercheurs supposent que l’anneau pourrait être une projection d’une structure sphéroïdale et nous la voyons de face à cause des petites variations dans les distances des GRBs autour du centre de l’objet. Même si les scientifiques prétendent qu’ils ont des preuves d’une structure régulière, la forme apparente de l’anneau se base uniquement sur une impression visuelle.

Les astronomes concluent que l’anneau n’est probablement pas une structure physique réelle. Mais d’autres études seront nécessaires pour révéler ou non que cette structure ait pu être formé par les fréquences spatiales basses de la densité sur la distribution de la matière ou l’activité de l’univers dans la formation des étoiles. Il sera important d’augmenter le nombre de GRBs avec un Redshift connu, avec des distances connues, pour étudier la distribution des galaxies qui contiennent des GRBs selon Balazs.

Les théories sur la formation des GRBs

Les GRBs sont les phénomènes électromagnétiques les plus brillants dans l’univers. Ils produisent plus d’énergie en quelques secondes que le soleil sur 10 milliards d’années. On pense que les GRBs sont le résultat d’étoiles massives qui s’effondrent en des trous noirs. Mais on ignore précisément la formation des GRBs. Selon un consensus, les GRBs possèdent 2 formes basiques. La forme courte, qui dure quelques secondes, et qui est formée par la fusion de 2 étoiles à neutron tandis que la forme longue est le résultat de la fusion d’étoiles qui font de 20 à 40 fois la masse du soleil.

La majorité des GRBs observés sont le résultat de la fusion d’étoiles massives. Et les GRBs sont des phénomènes très rares. En conséquence, la distribution spatiale observée est un sous-échantillonnage considérable de la distribution spatiale des galaxies en général. De plus, les étoiles massives ont des durées de vie courtes et les GRBs préfèrent les galaxies qui possèdent une grande activité dans la formation des étoiles. On connait environ quelques milliers de GRBs et cela augmente de plus en plus avec les observations actuelles.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *