Des dunes de méthane sur Pluton

Les dunes sur Pluton sont probablement formées de grains de glace de méthane rejetés dans son atmosphère raréfiée.


Cette image prise lors de la mission New Horizons montre la chaîne de montagnes en bordure de la plaine de glace de Spitnik Planitia avec des formations de dunes clairement visibles dans la moitié inférieure de l'image - Crédit : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute
Cette image prise lors de la mission New Horizons montre la chaîne de montagnes en bordure de la plaine de glace de Spitnik Planitia avec des formations de dunes clairement visibles dans la moitié inférieure de l'image - Crédit : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute

Rapportant dans la revue Science, une équipe internationale de géographes, de physiciens et de scientifiques planétaires ont analysé des images détaillées de la surface de la planète naine, capturée en juillet 2015 par la sonde New Horizons. Ces images ont montré qu’à la limite de la plaine Sputnik Planitia, il y a une série de dunes réparties sur une zone de moins de 75 km de large.

Un endroit propice pour les dunes de méthane sur Pluton

Après une analyse spatiale des dunes et des traînées de vent à la surface de la planète ainsi que des modélisations spectrales et numériques, les scientifiques pensent que la sublimation (qui convertit directement l’azote solide en gaz) libère dans l’environnement des grains de méthane. Ces derniers sont ensuite transportés par les vents modérés de Pluton (qui peuvent atteindre entre 30 et 40 km/h), avec la frontière de la plaine de glace et de la chaîne de montagnes offrant un endroit parfait pour l’apparition de ces dunes.

Les scientifiques estiment également que la morphologie non perturbée des dunes et leur relation avec la glace sous-jacente suggèrent que les caractéristiques se sont probablement formées au cours des 500 000 dernières années et peut-être beaucoup plus récemment. La recherche a été menée par des scientifiques de l’Université de Plymouth (Royaume-Uni), de l’Université de Cologne (Allemagne) et de l’Université Brigham Young (États-Unis).

Cette image prise lors de la mission New Horizons montre la chaîne de montagnes en bordure de la plaine de glace de Spitnik Planitia avec des formations de dunes clairement visibles dans la moitié inférieure de l'image - Crédit : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute

Cette image prise lors de la mission New Horizons montre la chaîne de montagnes en bordure de la plaine de glace de Spitnik Planitia avec des formations de dunes clairement visibles dans la moitié inférieure de l’image – Crédit : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute

Le Dr Matt Telfer, maître de conférences en géographie physique à l’Université de Plymouth est l’auteur principal du journal. Il a déclaré : Nous savions que chaque corps de système solaire, avec une atmosphère et une surface rocheuse solide, possédait des dunes, mais nous ignorions ce que nous trouverions sur Pluton avec sa température de surface de -230 degrés Celsius. Les données de New Horizons nous ont donné un nouveau niveau de détail, mais nous avons dû travailler pour expliquer l’apport de sédiments, une surface non cohésive et du vent qui sont les composants nécessaires pour des dunes.

Malgré son éloignement, Pluton possède des caractéristiques similaires à la Terre

Le Dr Eric Parteli, professeur de géosciences computationnelles à l’Université de Cologne, a déclaré : Sur Terre, vous avez besoin d’une certaine force de vent pour libérer des particules de sable dans l’air, mais des vents 20 % plus faibles sont suffisants pour le transport. Grâce à la pression atmosphérique extrêmement faible, les vents nécessaires pour maintenir le transport des sédiments peuvent être 100 fois plus faibles. Les gradients de température dans la couche de glace granulaire, causés par le rayonnement solaire, jouent également un rôle important dans le déclenchement. Ensemble, nous avons trouvé que ces processus combinés peuvent former des dunes dans des conditions de vent normales et quotidiennes sur Pluton.

Jani Radebaugh, professeur agrégé au Département des sciences géologiques de l’Université Brigham Young, a ajouté : Quand nous avons vu les images de New Horizons, nous avons immédiatement pensé qu’il s’agissait de dunes, mais c’était vraiment surprenant. Mais même si elle est 30 fois plus éloignée du Soleil que la Terre, il s’avère que Pluton a encore des caractéristiques semblables à celles de la Terre.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *