Catégorie : Galaxies

Les galaxies sont des gigantesques amas d’étoiles, de poussière et de gaz. On estime qu’une galaxie possède au minimum 100 milliards d’étoiles et il pourrait avoir des planètes autour de certaines étoiles. Mais certaines galaxies, comme notre Voie lactée, possède plus de 300 milliards d’étoiles.

Les galaxies sont également essentielles pour comprendre l’évolution de l’univers. Dans cette catégorie, nous proposons toute l’actualité sur les galaxies.

NGC 4565, une galaxie spirale qui se trouve environ à 30 millions ou 50 millions d'années-lumières - Crédit : Ken Crawford 0

Est-ce que la Voie lactée s’agrandit ?

Des observations sur des galaxies similaires à la Voie lactée suggèrent que notre galaxie va encore grandir dans un avenir lointain. Les chercheurs ont calculé que la Voie lactée s’agrandit de 500 mètres par seconde.

La galaxie Centaurus A - Crédit : Christian Wolf et l'équipe SkyMapper/Australian National University 0

La danse coordonnée des galaxies satellites de Centaurus A

Une étude suggère que les galaxies satellites de Centaurus A, une galaxie elliptique à 13 millions d’années-lumières, possèdent une organisation très similaire à celle qu’on observe dans la Voie lactée et Andromède. L’observation est intéressante, car le modèle CDM, l’une des approches théoriques de la matière noire, postule que ce type d’organisation galactique doit être minoritaire dans l’univers.

Le Large Millimeter Telescope qui a permis de découvrir cette galaxie située à 12,8 milliards d'année. 1

Découverte d’une galaxie à 12,8 milliards d’années

Les chercheurs rapportent la découverte d’une galaxie, G09 83808, qui se situe à 12,8 milliards d’années et on peut penser que c’est l’une des premières galaxies à se former après le Big Bang. C’est la seconde galaxie la plus lointaine puisqu’on a déjà observé une galaxie à plus de 13,4 milliards d’années.

On pensait que les galaxies actives de type I et II étaient les mêmes et que la différence provenait simplement de l'angle d'observation depuis la Terre. Désormais, une recherche suggère que ces 2 galaxies sont en réalité très différentes, notamment à cause de leurs trous noirs supermassifs. 0

Les galaxies de type I et II sont très différentes à cause de leurs trous noirs

On pensait que les galaxies actives de type I et II étaient les mêmes et que la différence provenait simplement de l’angle d’observation depuis la Terre. Désormais, une recherche suggère que ces 2 galaxies sont en réalité très différentes, notamment à cause de leurs trous noirs supermassifs.