Une galaxie comme une capsule temporelle pour analyser les conditions après le Big Bang

Les astronomes ont découvert une galaxie qui est restée relativement inchangée après sa formation suivant le Big Bang. Cette galaxie est comme une sorte de capsule temporelle qui permet d’étudier les conditions cosmiques sur le passé de notre univers et comment les premières galaxies ont formé les étoiles.


La galaxie AGC 198691 "Leoncino" est resté quasiment inchangée après le Big Bang. Son étude nous permettra de mieux comprendre l'évolution des premières galaxies.
La galaxie AGC 198691 "Leoncino".

Après le , l’hydrogène et l’hélium étaient les seuls éléments de l’univers avec quelques traces d’éléments plus légers. Les éléments lourds, que les astronomes nomment les métaux (tout élément chimique plus lourd que l’hydrogène et l’hélium), ont été créés après que l’hydrogène et l’hélium se sont fusionnés en étoiles qui ont forgé les nouveaux éléments via la fusion nucléaire.

Grâce à ce processus, les astronomes mesurent l’abondance des métaux dans les étoiles et les galaxies pour analyser leur évolution. Désormais, Alec Hirschauer de l’université d’Indiana à Bloomington et ses collègues ont mesuré une petite appelée qui se trouve à environ 30 millions d’années-lumières de la Terre et elle possède la formation métallique la plus faible jamais observée.

Cette galaxie est très proche de ce qu’on pourrait observer de celles qui ont été formées après le Big Bang. Elle possède très peu de métaux qui sont typiques des premières galaxies. Cette galaxie est un laboratoire pour analyser les conditions après le Big Bang selon Hirschauer. La galaxie se trouve à côté de la constellation du Petit Lion et donc, les astronomes ont surnommé cette nouvelle galaxie comme la naine Leoncino. Pour analyser la lumière de Leoncinon, l’équipe a utilisé des télescopes au Kitt Peak National Observatory en Arizona et du MMT Observatory au mont Hopkins et ils ont découvert que le ratio d’oxygène/hydrogène de la galaxie est le plus faible jamais observé avec seulement 2 % de la métallicité de notre soleil. Le ratio d’oxygène/hydrogène indique la métallicité d’une galaxie.

Leoncino abrite des étoiles bleues brillantes qui se sont formées récemment. Cela signifie que son processus de formation d’étoile est très lent et qu’elle commence à peine à utiliser les matériaux qu’elle possède depuis le Big Bang. Les astronomes ne comprennent pas encore pourquoi certaines galaxies forment des étoiles plus lentement que d’autres même s’il y a de pistes liées à leur masse. La galaxie AGC 198691 est une petite galaxie et elle n’a pas pu convertir le gaz en étoiles pendant toute son existence selon Hirschauer. L’étude de Leoncino nous permettra d’approfondir notre compréhension des différences entre les galaxies et nous donnera un aperçu sur le comportement des galaxies dans l’univers jeune.

Source : The Astrophysical Journal (Lien vers le papier complet via Sci-Hub)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *