vendredi , 15 décembre 2017

S’inspirer des faucons pèlerins pour combattre les drones illégaux

Des chercheurs de l’Université d’Oxford ont découvert que les faucons pèlerins mènent leurs attaques en utilisant les mêmes stratégies de contrôle que les missiles guidés et que cela pourrait aider à combattre les drones illégaux.


S’inspirer des faucons pèlerins pour combattre les drones illégaux
Les résultats, qui réfutent les hypothèses précédentes selon lesquelles la chasse aérienne des faucons pèlerins suit des règles géométriques simples, pourraient être appliqués à la conception de petits drones guidés visuellement capables de neutraliser d’autres drones illégaux dans des aéroports ou des prisons qui sont souvent des zones interdites de vol.

La recherche, initialement financée par l’US Air Force Research Laboratory et publiée dans la revue PNAS, pourrait aussi donner un meilleur aperçu aux scientifiques sur des comportements de poursuite d’autres espèces prédatrices dans l’air, dans l’eau ou au sol.

Le chercheur principal, le professeur Graham Taylor du Oxford Flight Group du département de zoologie de l’université d’Oxford, a déclaré : Les faucons sont des prédateurs aériens classiques, synonyme d’agilité et de rapidité. Nos traqueurs GPS et nos vidéos embarquées montrent comment les faucons pèlerins interceptent des cibles en mouvement qui ne veulent pas être capturées. Remarquablement, il s’avère qu’ils le font d’une manière similaire à la plupart des missiles guidés. Notre prochaine étape consiste à appliquer cette recherche à la conception d’un nouveau type de drone à guidage visuel, capable d’enlever les drones illégaux en toute sécurité à proximité des aéroports, des prisons et d’autres zones d’exclusion aérienne.

Les chercheurs d’Oxford ont utilisé des récepteurs GPS miniatures pour suivre les faucons pèlerins attaquant des cibles factices lancées par un fauconnier ou remorquées par un drone et ils ont pu appliquer une simulation mathématique à ces mouvements décrivant la dynamique du système de guidage utilisé pour intercepter les proies factices.

Les chercheurs ont collecté une vidéo intégrée dans le vol du faucon offrant une vue à vol d’oiseau des attaques et ils l’ont utilisée pour étayer leurs conclusions. Remarquablement, ils ont constaté que les trajectoires d’attaque finales des faucons pèlerins suivent la même loi connue sous le nom de navigation proportionnelle (PN) utilisée par les missiles guidés, mais avec une adaptation à leur vitesse inférieure de vol. Cette méthode ne nécessite aucune information sur la vitesse ou la distance d’une cible, mais elle repose simplement sur des informations sur la rotation de la ligne de visée de l’attaquant vers la cible.

Les chercheurs concluent que le guidage PN optimisé pour des vitesses de vol faibles pourrait être utilisé dans de petits drones guidés visuellement conçus pour retirer d’autres drones illégaux d’un espace aérien protégé.

N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Faites un don sur notre page Patreon

Quelle est la fiabilité de cette information ou étude ?

Aucun avis particulier

A propos de Jacqueline Charpentier

mm

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d’emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l’actualité scientifique et celle de la santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG