Catégorie : Abeilles

Les abeilles font partie des pollinisateurs les plus populaires en agriculture. Le public est souvent mal informé sur les abeilles, car il ignore que les abeilles domestiques ne sont qu’une infime partie de toutes les espèces d’abeilles. Les abeilles sont connues pour leur société sociale et leur capacité à s’adapter à de nombreux environnements. Dans cette catégorie, nous proposons des actualités sur les abeilles.

Dans un communiqué, l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) estime que les néonicotinoïdes menacent les abeilles domestiques et sauvages et qu'un renforcement de la législation est à prévoir. Le cas des néonicotinoïdes et son impact sur les abeilles font l'objet d'un débat animé même si ces dernières années, le camp penche vers une menace avérée sous le principe de précaution. 0

Les Néonicotinoïdes menacent les abeilles domestiques et sauvages selon l’EFSA, mais c’est plus compliqué

Dans un communiqué, l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) estime que les néonicotinoïdes menacent les abeilles domestiques et sauvages et qu’un renforcement de la législation est à prévoir. Le cas des néonicotinoïdes et son impact sur les abeilles font l’objet d’un débat animé même si ces dernières années, le camp penche vers une menace avérée sous le principe de précaution.

Dans un éditorial, des experts de la protection de l'environnement estiment qu'il faut considérer les abeilles domestiques comme des animaux d'élevage, car elles peuvent participer au déclin des pollinisateurs sauvages à cause de la compétition des ressources. L'effondrement des ruches est un problème agricole tandis que le déclin des pollinisateurs est un problème environnemental. 1

Considérer les abeilles domestiques comme des animaux d’élevage ?

Dans un éditorial, des experts de la protection de l’environnement estiment qu’il faut considérer les abeilles domestiques comme des animaux d’élevage, car elles peuvent participer au déclin des pollinisateurs sauvages à cause de la compétition des ressources. L’effondrement des ruches est un problème agricole tandis que le déclin des pollinisateurs est un problème environnemental.

Les chercheurs rapportent qu'ils ont trouvé des résidus de néonicotinoïdes dans le miel provenant de plusieurs continents. Même si les dosages correspondent à une certaine nocivité pour les abeilles, il n'y a aucun risque pour les humains et surtout que la méthodologie de l'étude est franchement limitée. 1

Des néonicotinoïdes dans le miel, mais restons cool

Les chercheurs rapportent qu’ils ont trouvé des résidus de néonicotinoïdes dans le miel provenant de plusieurs continents. Même si les dosages correspondent à une certaine nocivité pour les abeilles, il n’y a aucun risque pour les humains et surtout que la méthodologie de l’étude est franchement limitée.

L'Amérique latine est la plus grande productrice de café au monde, mais les modèles montrent une baisse considérable de la viabilité du café dans cette région en 2050. Toutefois, on pourrait compenser certaines pertes en améliorant les conditions des abeilles qui sont importantes pour la pollinisation. Et même s'il y a des pertes, des régions comme le Mexique, la Colombie ou le Costa Rica vont devenir propices à l'agriculture du café dans le futur. 0

Le café, les abeilles et le changement climatique

L’Amérique latine est la plus grande productrice de café au monde, mais les modèles montrent une baisse considérable de la viabilité du café dans cette région en 2050. Toutefois, on pourrait compenser certaines pertes en améliorant les conditions des abeilles qui sont importantes pour la pollinisation. Et même s’il y a des pertes, des régions comme le Mexique, la Colombie ou le Costa Rica vont devenir propices à l’agriculture du café dans le futur.

Si vous pensez que protéger les abeilles revient à protéger les pollinisateurs, alors c'est comme si vous disiez que vous allez protéger les poulets pour sauver toutes les espèces d'oiseaux. Le manque de connaissance du public concernant les abeilles et les pollinisateurs peut poser d'énormes problèmes sur les efforts réels de protection de la biodiversité. 1

Protégez tous les pollinisateurs et non uniquement les abeilles domestiques !

Si vous pensez que protéger les abeilles revient à protéger les pollinisateurs, alors c’est comme si vous disiez que vous allez protéger les poulets pour sauver toutes les espèces d’oiseaux. Le manque de connaissance du public concernant les abeilles et les pollinisateurs peut poser d’énormes problèmes sur les efforts réels de protection de la biodiversité.