L'EPA interdit la vente d'un pesticide nuisible aux abeilles

L’EPA vient d’interdire la vente du sulfoxaflor qui est un pesticide très utilisé dans l’agriculture. Des analyses ont montré que ce pesticide est nuisible aux abeilles. C’est aussi un échec cuisant pour l’EPA qui a été obligé de l’interdire après le jugement par une cour fédérale alors que l’agence l’avait parfaitement autorisé.



C’est la fin pour le qui est un qui était utilisé à grande échelle dans l’agriculture. L’EPA (Environmental Protection Agency) a interdit la vente et la distribution de ce pesticide qui est fabriqué par Dow AgroSciences. Mais les agriculteurs peuvent toujours l’utiliser jusqu’à l’épuisement de leur ancien stock. L’EPA a été obligé d’interdire le sulfoxaflor à cause d’une décision judiciaire par la 9th U.S. Circuit Court of Appeals en septembre 2015 qui avait rejeté les précédentes approbations de l’EPA concernant ce pesticide. On utilisait le sulfoxaflor dans le citron, le coton, la fraise, le blé, le canola et le soja.

Le sulfoxaflor est vendu sous des marques telles que Closer et Transform et ce pesticide combattait notamment les pucerons et les lygus. Le tribunal avait estimé que l’EPA avait mal testé le sulfoxaflor et qu’il avait négligé certaines directives de protection avant de l’approuver. Depuis quelques années, l’EPA, qui est censé protéger l’environnement, est souvent critiqué pour sa connivence avec les groupes industriels et de sa vulnérabilité au Lobbying.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Pas de réponses

  1. PHILIPPE dit :

    Est-ce que ces pesticide est aussi interdit en France ?
    Merci pour votre réponse.

  2. Thomas Catherine dit :

    D’autres pesticides tueurs d’abeilles sont toujours autorisés en France. Le fait d’utiliser tout ce qui est en stock retarde cruellement le sauvetage des abeilles. La disparation des abeilles et autres pollinisateurs est une véritable hécatombe cette année et cela va croitre encore par l’explosion des nids de frelons asiatiques ; rien de sérieux n’est fait par les pouvoir publics ( abandon de la recherche de pièges à phéromone) Au printemps il ne me restera plus qu’une ruche sur 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *