Les Néonicotinoïde associés au déclin des abeilles

Une étude démontre un lien entre l’utilisation des pesticides de type Néonicotinoïde et la diminution des abeilles en Angleterre.


Une étude démontre un lien entre l'utilisation des pesticides de type Néonicotinoïde et la diminution des abeilles en Angleterre.

L’étude, financée par le gouvernement britannique et publiée dans Nature Communications, est la première à associer les pesticides de type avec le déclin de nombreuses espèces d’abeille dans l’environnement. Les études précédentes avaient seulement analysé les effets de pesticides sur les abeilles en laboratoire.

Nos résultats montrent que les Néonicotinoïde sont nocives pour les abeilles selon Nick Isaac, un écologiste au Centre for Ecology & Hydrology (CEH) qui a travaillé sur l’étude. Ce rapport tombe au moment de débats très animés sur l’interdiction ou la limitation des Néonicotinoïde afin de réduire le déclin des abeilles. De nombreuses espèces d’abeilles sont sur le déclin dans le monde à cause du réchauffement climatique, la perte de l’habitat, les parasites et d’autres pesticides en plus des Néonicotinoïde.

L’Union européenne a imposé un ban temporaire sur 3 types de Néonicotinoïde qui sont la Clothianidine, l’Imidaclopride et le Thiaméthoxame. Mais certains fabricants et agriculteurs estiment que les pesticides alternatifs ne sont pas efficaces et le Royaume-Uni a levé l’interdiction l’année dernière en estimant que les Néonicotinoïde étaient nécessaires dans les zones qui sont les plus vulnérables aux parasites. L’European Food Safety Authority va étudier les effets des pesticides sur les abeilles en janvier 2017 et son rapport pourrait étendre le ban de l’Union européenne.

Une menace sur les abeilles

Au Royaume-Uni, les agriculteurs ont été autorisés à traiter des graines de colza oléagineux (Brassica napus) avec les Néonicotinoïdes depuis 2002. En 2011, 4/5 de ces graines étaient traité avec ces pesticides. Isaac et ses collègues ont observé les données locales de la population de 62 espèces d’abeilles de 1994 à 2011.

Après 2002, ils ont observé un déclin d’environ 13 % sur la propagation géographique des abeilles. Mais les espèces d’abeilles, qui collectaient le pollen et le nectar, dans les champs de colza oléagineux, étaient plus affectées. En se basant sur leurs données, les chercheurs estiment que les Néonicotinoïdes sont responsables en moyenne de 7 % du déclin de la propagation des abeilles, soit la moitié de la diminution de la population. Mais dans le cas des abeilles qui ont butiné dans les champs de colza, la baisse a atteint les 10 %.

Les résultats apportent plus de preuves que les Néonicotinoïdes sont impliqués sur le déclin des abeilles selon Christopher Connolly qui étudie la neuroscience humaine et des abeilles à l’université de Pundee. La preuve contre les Néonicotinoïdes existe désormais dans des cellules cérébrales qui sont impliquées dans l’apprentissage et la mémoire de toute la population des abeilles indépendamment des espèces.

Une bataille sur le Business

L’étude ne montre pas un lien causal entre l’utilisation des Néonicotinoïdes et le déclin des abeilles selon Utz Klages, porte-parole de Bayer Crop Science en Allemagne. Bayer est l’un des principaux producteurs de Néonicotinoïdes. L’entreprise a toujours maintenu que l’effet de ses pesticides était minimal sur la disparition des abeilles.

Mais Richard Pywell, un écologiste du CEH qui a aussi participé à l’étude, estime que les corrélations entre l’insecticide et la baisse des abeilles sont claires comme le cristal. Pywell a aussi ajouté qu’il ne va pas commenter si l’Europe doit étendre son ban. Le rôle des scientifiques n’est pas de décider sur politiques à adopter, mais d’apporter des preuves indépendantes pour les législateurs.

Le problème pour les législateurs est de contrôler l’invasion des parasites tout en encourageant la diversité des pollinisateurs comme les abeilles selon Woodcock. Vous ne pouvez pas juste dire : Le reste n’a aucune importance tant qu’on sauve les abeilles. Nous devons aussi considérer les effets des autres pesticides si les Néonicotinoïdes sont bannis.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *