Catégorie : Fourmis

Les fourmis fascinent l’humanité depuis l’antiquité. Faisant partie d’une société sociale extrêmement complexe, les fourmis pratiquent l’agriculture, l’esclavagisme et la domestication des espèces. Leur organisation sociale a souvent été montré comme exemple, mais on ne peut pas comparer l’espèce humaine avec celle des fourmis. Dans cette catégorie, on vous propose les actualités sur les fourmis.

Une fourmi Céphalote sur une plante - Crédit : Jon Sanders 0

Les fourmis Céphalotes et leur symbiose bactérienne de 46 millions d’années

Les fourmis Céphalotes utilisent une forme de transplantation fécale pour obtenir des bactéries qui produisent de l’azote. Cela permet à ces fourmis de consommer de la nourriture difficilement digestible par d’autres espèces de fourmis ce qui donne un avantage significatif tout en évitant de chasser leurs proies comme d’autres fourmis.

Une fourmi Matabele soigne les blessures d'un congénère dont les jambes ont été mordus pendant un combat avec des soldats termites - Erik T. Frank 0

Ces fourmis qui soignent leurs blessés au champ de bataille

En 2017, on avait appris que les fourmis Matabele, une espèce africaine, soignent ses blessés en les ramenant à leur nid. Les mêmes chercheurs proposent de nouvelles découvertes sur ces soins médicaux avec des comportements assez étranges, mais qui s’expliquent par le fait que les fourmis pensent à la colonie avant toute chose. Ainsi, les fourmis, considérées comme “foutues”, refusent d’être secourues.

La fourmi de feu - Crédit : Clint Penick 0

De nouvelles pistes sur les antibiotiques utilisés par les fourmis

Une nouvelle étude offre des pistes sur l’utilisation des antibiotiques par les fourmis. Contrairement à ce qu’on pensait, 40 % des espèces de fourmis dans l’étude n’utilisaient pas d’antibiotiques ce qui suggère qu’elles ont développé d’autres mécanismes de défense. La fourmi voleuse, Solenopsis molesta, possède l’effet antibiotique le plus puissant dans cet échantillon.

Une reine de fourmis qui est morte à cause d'une infection fongique - Crédit : Christopher Pull 0

La reine des fourmis enterre les corps pour éviter les infections

Une petite étude suggère que les reines de fourmis sont capables de dépecer et d’enlever le corps d’autres reines au début de la colonie afin d’éviter les infections par les pathogènes. L’étude reste limitée, mais cela sous-entend que la reine peut effectuer des tâches d’ouvrières pour garantir la survie de la colonie.

Les fourmis tisserandes utilisent leurs déchets pour fertiliser les plantes et les arbres - Crédit : Kim Aaen, NatureEyes. 0

Comment les fourmis fertilisent-elles les plantes ?

Une étude suggère que les fourmis fertilisent les plantes et les arbres à l’aide de leurs matières fécales et de leurs urines. Un comportement qu’on soupçonnait déjà, mais désormais, il faudra déterminer s’il est répandu chez les fourmis qui habitent principalement dans les arbres.