Une tomate OGM qui équivaut à 50 bouteilles de vin rouge

On ne risque pas de les voir rapidement dans nos salades, mais des chercheurs ont créé une tomate génétiquement modifiée qui possède une quantité considérablement de nutriments. Cette tomate OGM revient à consommer 50 bouteilles de vin.



De nombreuses personnes n’aiment pas la nourriture , car elle peut être nuisible à la santé et à l’environnement. Mais certains aliments peuvent protéger contre les maladies et améliorer la santé. Une recherche, publiée dans la revue Nature Communications, montre qu’il est impossible de modifier génétiquement un aliment pour augmenter leur quantité de nutriments.

La recherche, menée au John Innes Center en Angleterre, a produit une nouvelle variété de tomates qui contient la même quantité de Resvératrol que 50 bouteilles de vin rouge et la même quantité de Génistéine que 2,5 kg de Tofu.

Le Resvératrol est un composant qu’on trouve dans le raisin, les noix et certaines baies. Ce composant peut réduire l’inflammation, combattre le cancer ou réduire les maladies cardiaques. La Génistéine est une substance similaire à l’œstrogène qu’on trouve dans les plantes, notamment dans le soja. La Génistéine peut combattre le cancer et l’ostéoporose et elle propose des bienfaits pour le coeur. Indépendamment de l’efficacité des composants, cette recherche montre le potentiel de la tomate comme un excellent véhicule de nutriments.

La tomate est un superbe système de production selon Cathie Martin, la responsable de la recherche. Si la modification génétique cible le développement final du fruit, alors on peut l’utiliser comme un contenant pour accumuler les produits naturels sans affecter la récolte.

Pour créer cette super tomate, Marin et ses collègues ont introduit un gène provenant d’une plante appelée Arabidopsis thaliana qui appartient à la famille des Brassicacées. Ce gène a été introduit dans le génome de la tomate. La modification génétique a permis à la tomate de produire plus d’antioxydants appelés Flavonols. Ensuite, on peut ajouter d’autres gènes pour produire des composants spécifiques tels que le Resvératrol et la Génistéine.

Cette tomate permet de créer une source abordable pour les nutriments en quantité industrielle et cela permet de créer des fruits très nourrissants pour la consommation humaine. De plus, ces tomates peuvent servir à améliorer la réputation des aliments OGM.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Pas de réponses

  1. Ippes dit :

    Et a-t-on découvert quelles autres voies métaboliques ont été modifiées par l’introduction de gènes étrangers? parce que, en introduisant un ou plusieurs gènes , on obtient peut être la production de ces 2 composants , mais ces gènes codent pour plusieurs protéines , pour plusieurs voies métaboliques …. On risque de voir se développer des protéines qui seront peut être nocives , qui empêcheront une voie métabolique indispensable de fonctionner ou qui entraineront des pathologies hépatiques ou rénales etc….. des effets délétères… On n’ a pas un gène = une protéine = une fonction.. ça serait beaucoup trop simple….. Là comme d’habitude, on joue les apprentis sorciers…..Pour du fric , pour les multinationales qui auront le brevet sur cette tomate……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *