Catégorie : Oiseaux

Les oiseaux, descendants des dinosaures aviaires, sont parmi les espèces les plus nombreuses sur la planète. Leur évolution aussi diverse que spectaculaire est une véritable mine d’or pour comprendre l’évolution dans tous ses aspects. L’aspect cognitif est également présent chez les oiseaux et dire qu’on a une cervelle d’oiseau est plutôt un compliment, car certains oiseaux ont des capacités cognitives très développées malgré leur petite taille du cerveau. Dans cette catégorie, nous vous proposons l’actualité sur les oiseaux.

Le Colibri demi-deuil - Crédit : Ana Lucia Mello 0

Le Colibri demi-deuil produit un son inaudible par les autres oiseaux

Des chercheurs ont rapporté dans la revue Current Biology qu’une espèce tropicale de colibris, appelée Colibri demi-deuil, produit des sons vocaux avec une hauteur anormalement élevée, comme ceux d’un criquet, qui est au-delà de la portée auditive normale des oiseaux. On ignore si ces colibris peuvent s’entendre entre eux selon les chercheurs.

Des mésanges charbonnières - Crédit : Per Tillmann 0

Les oiseaux apprennent le gout désagréable des insectes par mimétisme

Des expériences avec des mésanges charbonnières montrent que ces oiseaux sont capables d’apprendre le gout répugnant de certains insectes en observant les signes de dégout chez leurs semblables. Cela pourrait expliquer pourquoi certains insectes ont évolué pour devenir très visibles comme les coccinelles rouges.

Une recherche révèle la manière dont les corbeaux néo-calédoniens fabriquent leurs crochets. Ce sont les seuls animaux qui peuvent fabriquer ce type d'outil aussi sophistiqué et on peut dire qu'ils le font de la même manière qu'un artisan humain. 0

Comment les corbeaux fabriquent-ils leurs crochets ?

Une recherche révèle la manière dont les corbeaux néo-calédoniens fabriquent leurs crochets. Ce sont les seuls animaux qui peuvent fabriquer ce type d’outil aussi sophistiqué et on peut dire qu’ils le font de la même manière qu’un artisan humain.

Des pigeons migrateurs provenant du Denver Museum of Nature & Science - Crédit : Rene O'Connell 0

Le pigeon migrateur montre l’effet de la sélection naturelle dans une grande population

Le pigeon migrateur, connu également comme la Tourte ou colombe voyageuse, a connu une histoire dramatique. Sa population est passée de 3 milliards à 0 en quelques décennies. Et désormais, une étude suggère que c’est justement sa grande taille de population qui a facilité son extinction à cause de certains effets de la sélection naturelle. Toutefois, l’hypothèse avancée par les chercheurs est à prendre avec la précaution qui s’impose.

Les chercheurs rapportent que les pigeons à crête, connus comme les Colombine longup, peuvent produire des signaux d'alarme avec leurs ailes pendant qu'ils sont en vol. Et comme ils battent plus vite leurs ailes pour échapper aux prédateurs, les membres du groupe peuvent comprendre rapidement le danger. 0

Le pigeon à crête produit un signal acoustique avec ses ailes

Les chercheurs rapportent que les pigeons à crête, connus comme les Colombine longup, peuvent produire des signaux d’alarme avec leurs ailes pendant qu’ils sont en vol. Et comme ils battent plus vite leurs ailes pour échapper aux prédateurs, les membres du groupe peuvent comprendre rapidement le danger.