Un blé modifié avec le CRISPR adapté pour la maladie coeliaque (intolérance au gluten)

Des chercheurs ont utilisé la technique CRISPR pour créer un blé sans des protéines de gluten qui déclenche la maladie coeliaque connue également comme l’intolérance au gluten.


Des chercheurs ont utilisé la technique CRISPR pour créer un blé sans des protéines de gluten qui déclenche la maladie coeliaque connue également comme l'intolérance au gluten.


Des gens, qui sont forcé d’éviter le gluten dans leur alimentation pourront manger des produits à base d’un blé modifié génétiquement dans un futur lointain. Il existe désormais des souches de blé qui ne produisent pas les formes de gluten qui déclenchent des réactions immunitaires dangereuses chez certaines personnes (la prévalente est d’environ 1 personne sur 100).

Mais ces nouvelles souches contiennent toujours d’autres formes de gluten et on peut les utiliser pour créer du pain. Mais malgré cette présence, ce blé est bien meilleur que tous les produits “sans gluten” qu’on trouve sur les étagères. Jan Chojecki de la PBL-Ventures au Royaume-Uni travaille avec des investisseurs américains pour créer des produits avec ce blé.

Toutes les protéines de gluten ne déclenchent pas une réaction nocive. Les principaux responsables sont les gliadines. De ce fait, l’équipe de Francisco Barro de l’Institute for Sustainable Agriculture en Espagne a supprimé une grande partie des gliadines dans le blé avec la modification génétique. Ils ont utilisé la modification génétique pour supprimer 90 % des gliadines dans le blé. Ils l’ont fait en ajoutant un gène qui déclenche un processus connu comme l’interférence ARN qui bloque la production de certaines protéines. Mais étant donné que les gènes des gliadines sont toujours présents, alors il y avait un risque que le blé puisse reproduire ces protéines. C’est pourquoi l’équipe de Barro a utilisé le CRISPR pour supprimer entièrement les gènes.1 Il faudra désactiver plus de gènes pour que le blé soit prêt pour les tests. L’équipe a déjà démontré que ce blé OGM permet de faire un pain tout à fait acceptable sans déclencher l’intolérance au gluten.

Le gluten est un terme général pour toutes les protéines dans le blé et les céréales associés. Pendant la cuisson, ces protéines vont se connecter pour former des chaines élastiques qui vont maintenir le pain et les pâtisseries. Mais certaines personnes souffrent d’une condition auto-immune appelée comme la maladie coeliaque. Leurs systèmes immunitaires réagissent de manière disproportionnée au gluten ce qui endommage la paroi intestinale et peut provoquer de la diarrhée, du vomissement, de la malnutrition, des dommages cérébraux et même des cancers de l’intestin.

Sources

1.
Sánchez-León S, Gil-Humanes J, Ozuna CV, et al. Low-gluten, non-transgenic wheat engineered with CRISPR/Cas9. Plant Biotechnology Journal. September 2017. doi: 10.1111/pbi.12837
N'oubliez pas de voter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Rejoignez :


Soutenez-nous financièrement.

Même 1 dollar peut nous aider !

About Jacqueline Charpentier

mm
Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *