COP21 : L’utilisation du pétrole et du charbon doit-être limitée

Il est difficile de limiter le réchauffement climatique, à moins qu’on réduise l’utilisation du pétrole et du charbon.



Les observateurs de l’économie mondiale craignent l’avenir de notre planète. Il a été décidé durant le COP21 à Paris que le réchauffement climatique causé par le gaz à effet de serre sera limitée à 2°C. C’est une première fois que 150 pays de l’Organisation des Nations Unies ont signé un accord pour lutter contre le réchauffement climatique. Les observateurs de l’économie mondiale, l’économie évolue trop lentement et influence l’atteinte de l’objectif du COP21.

Il est difficile de réduire l’utilisation du charbon et du pétrole. Selon les chercheurs, c’est difficile car il faut réduire l’utilisation de ces produits jusqu’à 40 à 70% pour atteindre le but. En ce moment, les pays européens, notamment l’Allemagne, commencent à utiliser l’énergie nucléaire. Le Japon commence également à s’y intéresser. Cependant, le pétrole reste encore la principale source d’énergie. En chiffres, les premiers consommateurs du pétrole sont les pays africains ; viennent ensuite la Chine. En effet, l’économie de la plupart des pays d’Afrique dépend encore de l’énergie souterraine.

Jusqu’à maintenant, l’unique solution trouvée est l’utilisation de l’énergie renouvelable. En Europe par exemple, la production de véhicules fonctionnant avec du courant électrique commence à se développer. La Chine limite la propagation des gaz à effet de serres en mettant en place des micro-algues dans les grands aéroports. Ce sont de bons exemples que les pays en voie de développement doivent copier en attendant que l’utilisation de l’énergie renouvelable soit possible.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *