Madagascar : 28 000 lémuriens sont utilisés comme des animaux domestiques



lémurien-captivite

Une étude de la Temple University montre qu’il y a près de 28 000 lémuriens qui sont utilisés comme des animaux domestiques à . 14 espèces de ces lémuriens sont considérés comme étant en voie d’extinction avec une population à moins de 10 000 individus et les chercheurs appellent à ce qu’on sensibilise les personnes à ne plus utiliser les lémuriens comme des animaux domestiques.

Kim Reuter, l’un des chercheurs de cette étude, a passé 3 mois à Madagascar et il a pu découvrir que près de 1000 maisons répartis dans 17 villes et villages possèdent des lémuriens à utilisation domestique ce qui est illégal. Etant donné que le lémurien est une espèce protégée, il est interdit d’en être le propriétaire sous n’importe quelle condition.

Ces chercheurs estiment qu’on donne des millions de dollars à Madagascar pour que les autorités protègent les lémuriens, mais que personne n’a pris la peine de quantifier la menace du commerce domestique. Les lémuriens sont vendus comme de vulgaires animaux domestiques dans certains marchés. Les observations de 3 dernières années montrent que près de 28 000 lémuriens sont en état de captivité illégale dans le pays et cela prend des proportions énormes. Les autorités doivent voter des lois plus draconniennes afin de protéger les lémuriens face à cette menace de commerce interne.

Le lémurien, un animal considéré comme un porte-bonheur

Il existe plusieurs raisons pour utiliser les lémuriens comme des animaux domestiques. Chez la population rurale, certains espèces de lémuriens sont considérés comme des porte-bonheur tandis que d’autres estiment qu’ils éloignent les mauvais esprits. Une situation qui est typique dans de nombreux villages où le manque de sensibilisation fait croire aux habitants qu’il est tout à fait légal et naturel de posséder des lémuriens. Mais ce n’est pas la principale menace, car les lémuriens dans les zones rurales sont minoritaires comparé à ce qui se passe dans les grandes villes et les complexes touristiques.

Le lémurien comme un argument de vente touristique

Le nombre de lémuriens comme des animaux domestiques a explosé avec la tendance des complexes touristiques à les utiliser comme des arguments de vente. Il n’est pas rare de voir des lémuriens dans des jardins privés dans des hôtels à Nosy-Be ou à Sainte-Marie. Les promoteurs estiment que ces lémuriens recoivent tous les soins nécessaires et qu’ils sont dans une semi-liberté, mais cela reste une pratique illégale.

D’autres complexes touristiques vont créer des petites réserves naturelles pour accueillir les lémuriens, mais ces derniers sont utilisés comme un argument de vente pour inciter le tourisme haut de gamme. Ainsi, les promoteurs proposent des circuits de visite pour voir les lémuriens dans leur habitat naturel alors que c’est une juste une cage dorée grandeur nature. Par ailleurs, ces parcs privés n’ont pas l’aval des autorités locales sur le fait qu’ils peuvent accueillir des lémuriens.

Source

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 1,00 out of 5)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *