Catégorie : Environnement et écologie

Un papillon de l'espèce Edith's checkerspot (Euphydryas editha) sur une feuille de plantain (Plantago lanceolata) - Crédit : Michael C. Singer/University of Plymouth 0

Une évolution rapide n’est pas suffisante pour sauver une espèce avec les changements induits par l’homme

Une étude a analysé l’impact de l’introduction d’une plante aux États-Unis. Une plante qui était une alimentation du bétail, mais qui a provoqué une dépendance alimentaire pour une espèce de papillon. L’étude, s’étalant sur 30 ans, montre que si la plante disparait, l’espèce de papillon s’éteint rapidement. Cela montre que l’évolution des espèces, aussi rapide que soit-elle, n’est pas suffisant pour rattraper les changements induits par l’homme.

Une étude de 2 ans sur les équipements électriques et électroniques usagés (UEEE) envoyés au Nigeria, principalement en provenance de ports européens, a révélé un grave problème de non-respect des règles internationales et nationales régissant ces envois. 1

Déchets électroniques : Des milliers de tonnes illégales au Nigeria via les voitures d’occasion

Une étude de 2 ans sur les équipements électriques et électroniques usagés (UEEE) envoyés au Nigeria, principalement en provenance de ports européens, a révélé un grave problème de non-respect des règles internationales et nationales régissant ces envois.

0

Gaspillage alimentaire : Les Américains jettent quotidiennement 150 000 tonnes de nourriture

Les Américains gaspillent près de 500 grammes de nourriture par personne et par jour, mais la quantité exacte de nourriture jetée diffère selon la santé de l’alimentation. Les régimes sains, riches en fruits et légumes, sont les plus gaspillés à cause du manque de connaissance dans la conservation.