Une intelligence artificielle a appris l'écriture manuscrite



Une intelligence artificielle a pu apprendre l’écriture manuscrite en utilisant des réseaux neuronaux récurrents. Les possibilités sont intéressantes, car l’ peut analyser une écriture existante pour générer un nouveau contenu.

Le progrès est en marche pour que les intelligences artificielles puissent faire toutes les tâches propres aux humains. Et la découverte d’Alex Graves, un chercheur junior dans le département d’ de l’université de Toronto, ne fait que confirmer les énormes progrès des algorithmes d’apprentissage automatisé. Son intelligence artificielle peut effectuer une écriture manuscrite en observant simplement le contenu qui est écrit à la main par une autre personne. Par la suite, l’intelligence artificielle peut créer un nouveau contenu en utilisant précisément l’écriture manuscrite de l’auteur d’origine.

L’article a été publié dans la division de recherche de Google, mais il a été supprimé par la suite. Cet article expliquait que Grave a utilisé un réseau neuronal récurrent qui est capable de traiter la sur le court et le long terme. Ce réseau neuronal, qui est différent de ceux qu’on trouve dans d’autres IA, peut analyser l’écriture manuscrite de quelqu’un et cette intelligence artificielle peut même prédire ce qu’il faut écrire par la suite. Par exemple, si un humain écrit un paragraphe avec suffisamment de données, alors l’intelligence artificielle pourrait écrire un second paragraphe et on ne verrait absolument pas la différence.

intelligence-artificielle-ecriture-manuscrite_1 intelligence-artificielle-ecriture-manuscrite_3

Notons que l’écriture manuscrite n’est qu’un des exemples, mais c’est surtout l’analyse d’un contenu existant afin de générer un contenu totalement nouveau qui recèle le plus de potentiel. Mais il n’est pas étonnant que ait supprimé l’article parce que cela donner du grain à moudre aux médias de masse qui sont des ignorants patentés dans l’intelligence artificielle en nous sortant qu’elles vont détruire le monde. Sur un plan purement théorique, une IA qui serait capable d’imiter une écriture manuscrite pourrait être utilisée à des fins illégales. La falsification des documents est déjà possible, mais le faussaire doit passer beaucoup de temps pour imiter l’écriture de quelqu’un. En revanche, le degré d’apprentissage de cette intelligence artificielle serait beaucoup plus rapide si elle a suffisamment de données pour analyser des contenus écrits à la main. Cette intelligence artificielle est disponible en ligne et vous pouvez la tester.

Source

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *