Controverses sur une intelligence artificielle sur le jeu de Doom

Une intelligence artificielle a surpassé des joueurs humains dans le jeu Doom. Mais la technique utilisée, le Deep Reinforcement Learning, suscite pas mal de controverse puisque cette IA viole la première loi de la robotique d’Asimov.


Une intelligence artificielle a surpassé des joueurs humains dans le jeu Doom. Mais la technique utilisée, le Deep Reinforcement Learning, suscite pas mal de controverse puisque cette IA viole la première loi de la robotique d'Asimov.

Les intelligences artificielles se développement considérablement dans le domaine du jeu vidéo. Ce type d’environnement est très pratique pour les afin de collecter des données et de s’entrainer dans des univers proches du monde réel. Ainsi, la victoire d’Alpha Go dans le jeu de Go a fait la une des médias. Mais on a aussi une qui surpasse tout le monde dans les jeux Atari. Mais la grande nouveauté est une intelligence artificielle qui a appris à naviguer dans le jeu de Doom.

Guillaume Lample et Devendra Singh Chaplot de l’université Carnegie ont participé à un jeu de avec une intelligence artificielle. Il y avait d’autres IA, mais également des joueurs humains. Ces 2 chercheurs ont perfectionné leur IA pour que celle-ci observe et analyse l’univers en 3D de et de s’entrainer en conséquence. Mais ils ont utilisé la technique connue comme le . Cette technique implique un apprentissage basé sur la récompense. Si l’IA réussit ses objectifs, alors elle est récompensé ce qui l’incite à s’améliorer au fil du temps.

Le souci est les chercheurs ont entrainé l’IA à maitriser le jeu de Doom qui consiste à tirer tout ce qui bouge. La controverse est principalement éthique puisque cela revient à récompenser une intelligence artificielle pour qu’elle tue le maximum d’humains possibles. Il ne faut pas sortir les choses de leur contexte et cela reste une prouesse majeure. Toutefois, d’autres chercheurs estiment qu’il y a 2 volets d’apprentissage. La plus dangereuse est que l’IA apprend à se déplacer dans le même environnement que le monde réel, à savoir, en 3 dimensions. Et le fait de récompenser pour le maximum de Kills est-il le meilleur apprentissage possible.

Mais on pourrait dire la même chose des humains. Est-ce qu’on considère qu’un joueur humain, qui est champion de Doom, va devenir un tueur de masse ? Les critiques arguent que le joueur humain sait toujours faire la différence entre le monde réel et l’univers des jeux vidéos.

Si le code source de cette intelligence artificielle est disponible à d’autres entités, celles-ci peuvent le porter pour perfectionner les armes autonomes mortelles. Et dans ce cas, on franchit un pallier, car cela implique que cette IA va apprendre en tuant le maximum de personnes.

Une vidéo de cette IA dans le jeu Doom :

Source : ArXiv

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Houssen Moshinaly

Rédacteur en chef d'Actualité Houssenia Writing. Rédacteur web depuis 2009 et vulgarisateur scientifique.

Je m'intéresse à tous les sujets scientifiques allant de l'Archéologie à la Zoologie. Je ne suis pas un expert, mais j'essaie d'apporter mes avis éclairés sur de nombreux sujets scientifiques.

Pour me contacter personnellement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *