Des rumeurs sur la découverte des vagues gravitationnelles

Un physicien s’est exprimé sur le fait qu’on a découvert la vague gravitationnelle. Mais le projet LIGO veut rester prudent en estimant que les données ne sont pas encore confirmées.

Mise à jour : Le LIGO a confirmé la détection des ondes gravitationnelles.

 


Laurence Kraus estime qu'on a découvert la vague gravitationnelle

Il y a quelques heures, Laurence Kraus, un célèbre physicien américain a déclaré que les expériences pour chercher la ont été évaluées et qu’on a la première preuve de leur existence. Les études sur la vague gravitationnelle sont très protégées par leurs auteurs et les revues, car une confirmation ouvre le chemin pour un possible prix Nobel.

Selon Gabriela González, une physicienne et porte-parole du LIGO (Laser Interferometer Gravitational Wave Observatory) : Nous analysons encore les données. Mais les rumeurs sur la découverte de la vague gravitationnelle circulent depuis septembre 2015. Mais Kraus se fiche de l’interdiction de s’exprimer sur le sujet en déclarant que les résultats ont été vérifiés et qu’ils confirment qu’on a bien découvert la vague gravitationnelle.

Lawrence-M-Krauss-vague-gravitationnelle

Comprendre les vagues gravitationnelles

Prédites par Einstein en 1916, les vagues gravitationnelles sont des ondes dans la courbure de l’espace qui émanent des événements les plus explosifs et les plus violents de l’univers. On peut citer l’explosion d’une étoile ou la fusion d’un trou noir. Vous avez sans doute vu la représentation de l’espace avec un quadrillage de lignes. Ce quadrillage est notre manière de voir les vagues gravitationnelles.

Représentation d'une vague gravitationnelle

On estime que les vagues gravitationnelles ont été créées pendant le Big Bang il y a 13,8 milliards d’années. Comme des ondes qui se propagent à la surface de l’eau quand on jette une pierre, la théorie stipule que les vagues gravitationnelles transportent l’énergie des événements catastrophiques sous forme de radiation gravitationnelle.

Selon la théorie de la relativité générale d’Einstein, les vagues gravitationnelles expliquent comment la masse dans l’univers influence la forme de l’espace. Grâce à ces vagues, la structure de l’espace-temps se courbe autour d’objets massifs et cette courbure provoque des ondulations qui se propagent dans l’espace. Comme un tremblement de terre qui propage ses vagues sismiques.

La difficulté inouïe d’observer une vague gravitationnelle

Le problème est qu’on n’a jamais pu observer directement une vague gravitationnelle. On les connait via leurs influences indirectes sur l’univers. La difficulté réside dans l’immensité de l’espace. Même avec des explosions qui dépassent notre imagination, on doit comprendre que ces explosions sont minuscules au niveau de l’espace. De ce fait, l’énergie produite par des explosions ou autre est infime avec une vague gravitationnelle qui sera tout aussi infime. Les physiciens estiment que lorsqu’une vague gravitationnelle atteint la Terre, sa dimension est de 1 milliardième du diamètre d’un atome. On a besoin d’instruments de mesure d’une précision exceptionnelle et c’est exactement l’ambition du LIGO.

Le LIGO est un observatoire terrestre situé en Louisiane et il a aussi lancé le LISA Pathfinder, le premier détecteur de vague gravitationnelle dans l’espace. Ces 2 projets pourront détecter les ondes minuscules. Mais comme il ne s’agit que de rumeurs, on peut juste spéculer si on a vraiment découvert les vagues gravitationnelles. La découverte de la vague gravitationnelle sera la plus grande des découvertes scientifiques en 2016 et une avancée majeure dans la physique depuis plus d’un siècle.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Pas de réponses

  1. ImperatorS79 dit :

    Je pense que le terme exact est ondes gravitationnelles et pas vagues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *