Un nouveau type d’onde gravitationnelle ?

Des fuites sur Twitter indiquent une possible détection d’une nouvelle forme d’onde gravitationnelle. Elle serait produite par la collision de 2 étoiles à neutrons.


Des fuites sur Twitter indiquent une possible détection d'une nouvelle forme d'onde gravitationnelle. Elle serait produite par la collision de 2 étoiles à neutrons.

Le 18 aout 2017, J. Craig Wheeler de l’université du Texas a tweeté que le LIGO avait peut-être détecté une nouvelle , mais avec une source optique.1 Les représentants du LIGO ont refusé de commenter avant la moindre découverte potentielle, mais ils ont ajouté qu’il y aurait une observation très intéressante le 25 aout 2017. Jusqu’à présent, le LIGO a détecté 3 événements d’ondes gravitationnelles et les 3 provenaient de la coalescence de 2 trous noirs.

Cette fois, la source de cette onde gravitationnelle pourrait être la collision de 2 étoiles à neutron. Notons que le LIGO peut détecter ce type d’onde gravitationnelle, mais il ne peut pas en confirmer la source. C’est pourquoi il a conclu des partenariats avec des télescopes optiques pour suivre les observations. Après la fuite, de nombreux télescopes optiques incluant Hubble sont en train d’observer la source de cet événement qui serait situé dans la galaxie elliptique située à 130 millions d’années-lumières dans la constellation de l’Hydre.

Notons qu’à part New Scientist, il n’y aucune source qui confirme cette fuite.2 Toujours selon New Scientist, le 23 aout 2017, le télescope Hubble a observé dans la direction de l’événement avec une image de la fusion, mais celle-ci a été supprimée par la suite. Après la fuite de Wheeler, Andy Howell, astronome au Las Cumbres Observatory avait tweeté le 19 aout que cette nuit, les observations astronomiques sont l’une des plus importantes dans l’histoire.3 Donc, il y a bien un petit quelque chose, mais d’autres estiment que cela ne peut pas être une onde gravitationnelle si on se base sur les observations de Hubble. Si c’est confirmé, alors ce ne sera pas juste une 4e détection des ondes gravitationnelles, car cette fois, on pourrait voir les étoiles à neutron qui l’ont produit. Mais tant que la découverte n’a pas été confirmée et publiée, on doit rester prudent.

Sources

1.
J Craig Wheeler on Twitter. Twitter. https://twitter.com/ast309/status/898596613328740352. Accessed August 24, 2017.
2.
Exclusive: We may have detected a new kind of gravitational wave. New Scientist. https://www.newscientist.com/article/2144937-exclusive-we-may-have-detected-a-new-kind-of-gravitational-wave/. Accessed August 24, 2017.
3.
Andy Howell on Twitter. Twitter. https://twitter.com/d_a_howell/status/898782333884440577. Accessed August 24, 2017.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...
mm

Jacqueline Charpentier

Ayant fait une formation en chimie, il est normal que je me sois retrouvée dans une entreprise d'emballage. Désormais, je publie sur des médias, des blogs et des magazines pour vulgariser l'actualité scientifique et celle de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *